Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La guerre française au Mali a coûté 30 millions d'euros pour 12 jours (ministre)


Mercredi 23 Janvier 2013 modifié le Mercredi 23 Janvier 2013 - 22:03




Jean-Yves Le Drian
Jean-Yves Le Drian
La guerre lancée par la France au Mali contre des groupes islamistes a coûté en douze jours environ "30 millions d'euros", a déclaré mercredi le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

"On peut considérer que l'opération la plus coûteuse pour nous jusqu'à présent a été l'opération logistique, le transport", a-t-il déclaré aux médias France24, L'Express et RFI. On évalue "à peu près à 30 millions d'euros le coût de l'opération à l'heure actuelle, mais c'est fait de manière un peu grossière", a-t-il ajouté.

Le budget de la Défense prévoit annuellement une somme pour "les opérations extérieures, d'un montant de 630 millions, qui sont à disposition du ministre de la Défense, du ministre des Finances, lorsque des opérations sont menées. Donc nous ne sommes pas en situation de difficultés de trésorerie", a souligné le ministre.

Interrogé sur un renforcement des effectifs français - actuellement de 2.300 hommes - sur le terrain, M. Le Drian s'est refusé à toute précision. "Peut-être que ce chiffre ne restera pas à ce niveau, peut-être même à un moment donné il est appelé à descendre", a-t-il dit, répétant que la France n'a "pas vocation à rester éternellement dans ce pays".

Parmi les dernières opérations aériennes françaises, figurent des attaques d'"un certain nombre d'objectifs sur Gao et Tombouctou, des dépô ts d'essence, de munitions, des lieux d'entraînement, d'état-major, pour éviter la reconstitution" des groupes islamistes, a indiqué le ministre.

"Nous n'avons jamais imaginé une opération éclair. Tout ce que nous souhaitons c'est de mettre en place les conditions pour que la Misma (force africaine) puisse remplir la mission qui lui a été confiée par les Nations unies", a-t-il dit.

La Mission internationale de soutien au Mali (Misma) doit aider l'armée malienne à restaurer l'intégrité du Mali, dont une partie du nord est occupée depuis l'été par des groupes islamistes armés
Mercredi 23 Janvier 2013 - 18:23

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter