Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La frustration des jeunes à Tindouf les pousse dans les bras des recruteurs d'AQMI (Richard Miniter)


Vendredi 3 Juin 2011 modifié le Vendredi 3 Juin 2011 - 08:53




Richard Miniter
Richard Miniter
La frustration des jeunes dans les camps de Tindouf, qui sont lassés de vivre dans un environnement où la pensée unique est érigée en système de gouvernance, "les pousse dans les bras des recruteurs du groupe terroriste d'Al-Qaida dans le Maghreb Islamique (AQMI)", a mis en garde jeudi le journaliste d'investigation US et spécialiste du terrorisme radical, Richard Miniter.

"AQMI, dont les caisses ont été renflouées grâce aux opérations de prise d'otages ciblant tout particulièrement les ressortissants européens et à la collusion avec les réseaux transnationaux de narcotrafiquants, fait miroiter à cette jeunesse désabusée un avenir fait des gains faciles", a souligné Miniter auteur de deux bestsellers sur la liste du New York Times intitulés "Losing Ben Laden" (Perdre Ben Laden) et "Shadow War" (Guerre de l'ombre).

Intervenant lors d'une conférence à Washington sur le thème: "le terrorisme en Afrique du nord après Ben Laden: défis pour la politique étrangère US", Richard Miniter a expliqué que les jeunes de Tindouf, au sud de l'Algérie, sont privés de la liberté de mouvement et d'accès à l'enseignement et beaucoup parmi eux deviennent, par conséquent, des proies faciles de la franchise d'Al-Qaida en Afrique du nord.

Les liens d'AQMI avec les camps de Tindouf, a-t-il fait observer, ne se limitent pas uniquement à une jeunesse privée de ses droits les plus élémentaires, dans la mesure "où une quarantaine de dirigeants du polisario ont des liens avec ce groupe terroriste à travers des trafic de tous genres".

Cette situation dans laquelle prospère le trafic de drogue, d'armes et des êtres humains "a toutes les caractéristiques d'un Etat de non droit, ce qui est en soi idéale pour l'intensification des activités d'un groupe terroriste prédateur tel que AQMI", a noté Miniter qui avait visité les camps de Tindouf au mois d'octobre de l'année dernière.

Invité dernièrement de la chaine d'information américaine CBN News, Richard Miniter avait mis en garde qu'AQMI, qui sévit dans les vastes étendues désertiques allant de l'Algérie en passant par le Mali, le Niger et la Mauritanie, veut faire du Sahara "le prochain Afghanistan".

"AQMI, qui a juré de s'attaquer aux intérêts américains, s'est repliée dans les vastes étendues désertiques du Sahara fuyant la pression des forces armées US au Pakistan, en Irak et au Yémen", avait-il souligné.

Miniter, qui avait fourni à CBN News des enregistrements vidéos exclusifs montrant des militants d'AQMI dans leurs camps d'entrainement au Mali, a tenu à rappeler que ce groupe terroriste avait par le passé nourri des complots visant des bâtiments de guerre US qui croisaient dans le Détroit de Gibraltar, ainsi que l'ambassade des Etats Unis à Bamako.

"Ils s'entrainent dans le désert dans le but de mener des assauts armés", avait-t-il encore averti, notant que ce groupe s'était déjà attaqué aux armées de la région, notamment celles du Mali et du Niger "dans ce qui s'apparente à des exercices pour s'en prendre plus tard aux intérêts américains".


(Source MAP)

Vendredi 3 Juin 2011 - 00:07





Nouveau commentaire :
Twitter