Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La fièvre Ebola a fait 181 morts parmi les personnels de santé (OMS)


Mercredi 24 Septembre 2014 modifié le Mercredi 24 Septembre 2014 - 22:07

L'épidémie Ebola a tué au moins 181 membres des personnels de santé sur un total de 337 cas de contamination, selon les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).




Ces chiffres ont été publiés mercredi dans le cadre d'une nouvelle évaluation établie par l'OMS sur l'ampleur de la maladie et ses projections futures.

"Les travailleurs de la santé sont particulièrement vulnérables au virus, transmis par le contact avec les fluides corporels de personnes présentant des symptômes ou avec les corps de victimes", indique-t-on auprès de l'agence de l'ONU.

Jusqu'à maintenant, seulement les travailleurs humanitaires et de la santé étrangers ont fait l'objet d'évacuations à partir de la Sierra Leone et du Liberia pour des traitements.

D'après le dernier bilan de l'OMS, plus de 2.800 personnes sont mortes et 5.864 ont été contaminées depuis l'apparition du virus en Afrique de l'Ouest.

Dans son précédent bilan fourni le 14 septembre, l'agence onusienne faisait état de 2.630 morts, sur un total de 5.357 cas d'infection.

En outre, l'organisation s'est déclarée lundi réjouie que l'épidémie soit "plutôt bien contenue" au Nigeria et au Sénégal. "Globalement, la maladie est plutôt bien contenue au Sénégal et au Nigeria" où des cas limités ont été recensés, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Le Comité d'urgence de l'organisation a, dans ce contexte, mis en garde contre les restrictions aux voyages ou au commerce avec les pays touchés par Ebola, estimant qu'elles "risquent d'entraver la riposte internationale à l'épidémie".

"Les annulations de vols et d'autres restrictions aux voyages continuent d'isoler les pays touchés, provoquent des conséquences économiques néfastes et entravent les efforts d'assistance, ce qui accroît le risque de propagation internationale", ont prévenu les experts de l'OMS.

Le virus Ebola se transmet par contact direct avec le sang, les liquides biologiques ou les tissus de personnes ou d'animaux infectés. Le virus laisse peu de chances de survie soit en moyenne 47 pc pour l'épidémie actuelle.
Mercredi 24 Septembre 2014 - 13:45





Nouveau commentaire :
Twitter