Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr




La disgrâce de Rachida Dati ?


Par Mustapha Tossa


Alors qu’après une sourde disgrâce et une longue traversée du désert qu’avait incarné son "exil" à Strasbourg, Rachida Dati semblait sur le point de revenir dans les petits papiers de Nicolas Sarkozy, voilà que subitement le ton entre les deux personnages est à la rupture et au bannissement.




La disgrâce de Rachida Dati ?
Dans le sillage des mauvais résultats de la majorité présidentielle, Rachida Dati tomba comme une des principales victimes collatérales. C’est « le Canard Enchainé » qui, le premier révéla la sanction qui frappa l’ancienne garde des sceaux. Elle fut, manu militari privée de tous les avantages que lui accordait le ministère de l’intérieur au regard de son statut d’ancienne ministre, à savoir une voiture de fonction, une escorte de quatre policiers chargés de sa protection et un téléphone portable.

Il est difficile d’imaginer qu’une telle décision soit prise par le ministre de l’intérieur Brice Hortefeux, sans aval et feu vert appuyés de l’Elysée. La presse avait avancé deux raisons à un tel coup de matraque. La première est que Nicolas Sarkozy ait piqué une colère noire en voyant Rachida Dati se pavaner sur les plateaux de télévision le soir des élections régionales alors qu’elle avait brillé, comme d’autres, par son absence lors de la campagne électorale. Elle s’était permis en outre d’adresser quelques piques qui soulignent davantage l’ampleur de la défaite comme son invitation à revenir « aux fondamentaux de la droite ».

La seconde raison est le soupçon qui pèse sur Rachida Dati d’être la gorge profonde qui nourrit dans les diners en ville les supposées infidélités conjugales du couple présidentiel. L’épouse du président, Carla Bruni, dut accorder des interviews à la presse internationale pour tenter de laver son couple de tels ragots. Les Sarkozy étaient d’ailleurs si remués par de telles rumeurs qu’ils ont décidé qu’une procédure judiciaire doit y faire toute la lumière.
Mardi 6 Avril 2010 - 15:49



Mardi 6 Avril 2010 modifié le Mardi 6 Avril 2010 - 16:05

Nouveau commentaire :
Twitter

France | Maghreb | Atlas Eco | Société | Sport | Culture & Médias | International | Religion | Environnement | Opinion | Décryptages | Informations légales | Sience & Santé | Lu dans la presse | Fil direct | Les indiscrets | Atlas des livres | Opinions | Entretiens