Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La direction du Polisario impose "une dictature terrible" aux sahraouis dans les camps de Tindouf (Khat Achahid)


Lundi 16 Juin 2014 modifié le Mardi 17 Juin 2014 - 20:11




La direction du Polisario, composée de "corrompus et d'oppresseurs", impose une "dictature terrible" aux sahraouis dans les camps de Tindouf qui vivent dans "des conditions inhumaines", a souligné Mahjoub Salek, coordinateur général du mouvement Khat Achahid (Voie du martyr), un groupe dissident du polisario.

Ces sahraouis ne peuvent plus supporter une direction qui "détourne l'aide humanitaire internationale destinée aux camps" et "tire profit des souffrances des enfants, des femmes, des personnes âgées et des malades qui vivent, depuis des années, dans l'enfer à Tindouf", a affirmé Mahjoub Salek dans un entretien au magazine espagnol "Atalayar entre dos orillas", publié lundi.

"L'argent et le pouvoir sont les deux choses qui intéressent le clan de Mohamed Abdelaziz", qui est "très loin" des préoccupations et des souffrances de la population des camps, a relevé Salek dans l'interview publiée sur le site web de la revue espagnole, faisant remarquer que "Mohamed Abdelaziz et son clan défendent seulement les intérêts stratégiques du gouvernement algérien".

Selon le coordinateur général du mouvement Khat Achahid, crée en 2003, "80% des Sahraouis sont contre la direction du Polisario", citant, à cet égard, la naissance dernièrement du Mouvement des jeunes pour le changement.

Salek, qui plaide pour une "solution politique et négociée" à la question du Sahara, a noté que "la direction du polisario a détenu, torturé et assassiné nombre de sahraouis", accusant Mohamed Abdelaziz et son clan de "commettre des crimes contre l'humanité".

Lundi 16 Juin 2014 - 23:26





Nouveau commentaire :
Twitter