Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








La dernière rencontre à l'Elysée entre Mohammed VI et Hollande, "un moment historique" (Mehdi Qotbi)


Mardi 2 Mai 2017 modifié le Jeudi 4 Mai 2017 - 23:27




La rencontre entre le roi Mohammed VI et le président français François Hollande est "un moment historique qui reflète la place importante qu'occupe le Maroc dans la continuité de la politique française", a affirmé Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des Musées, à l'issue d'un déjeuner offert par François Hollande en l'honneur du souverain.

"Cette rencontre conviviale qui intervient à quelques jours du deuxième tour de l'élection présidentielle en France montre que le Royaume en tant que pays stabilisateur joue un rôle important dans la continuité de la politique française qu'elle soit de gauche ou de droite", a déclaré à la presse M. Qotb.

"Il s'agit d'un moment merveilleux qui s'est déroulé dans un cadre détendu, simple et convivial", a indiqué M. Qotbi qui a pris part à cette rencontre, ajoutant que "grâce à la politique du souverain, le Maroc envoie au monde des signes de tolérance et de fraternité dans une conjoncture internationale assez difficile".


La dernière rencontre à l'Elysée entre Mohammed VI et Hollande, "un moment historique" (Mehdi Qotbi)
Pour l'écrivain Taher Ben Jelloun, la rencontre s'est déroulée "dans un cadre amical et détendu", soulignant "le caractère symbolique de cette rencontre qui intervient à quelques jours seulement de la fin du mandat du président français".

Mohammed VI avait été, le 24 mai 2012, le premier chef d'Etat accueilli à l'Elysée par le président Hollande après son élection et pourrait être le dernier avant la fin de son mandat, à la mi-mai.

A l'issue d'un tête-à-tête d'une trentaine de minutes, le président français et le roi du Maroc ont partagé un déjeuner en compagnie des écrivains Leïla Slimani et Tahar Ben Jelloun, de l'islamologue Rachid Benzine, du comédien Jamel Debbouze et du judoka Teddy Riner.

Autour de la table également: les ministres des Affaires étrangères français et marocain Jean-Marc Ayrault et Nasser Bourita, les ministres françaises de la Culture et de l'Environnement, Audrey Azoulay et Ségolène Royal, le président de l'Institut du Monde arabe Jack Lang et celui de la Fondation nationale des musées marocains Mehdi Qotbi.


Mardi 2 Mai 2017 - 21:05





Nouveau commentaire :
Twitter