Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques





"La croissance de l'Afrique est incontestablement liée au développement du Maroc" (Think tank brésilien)


Mercredi 8 Février 2017 modifié le Mercredi 8 Février 2017 - 17:21




La croissance de l’Afrique est incontestablement liée au développement du Maroc, l’un des rares pays africains, arabes, musulmans liés aussi bien à l’Atlantique qu’à l’Europe, a indiqué l’Institut des relations internationales et de la défense (Inforel).

"La croissance de l'Afrique est incontestablement liée au développement du Maroc. En plus de renforcer le partenariat Sud-Sud, le modèle marocain en Afrique suit les contours d'un cadre réel de codéveloppement", note le think tank brésilien dans une analyse signée par l’expert en relations internationales Tim Rech.

Dans cet article, l’auteur souligne que le Maroc "joue un rôle particulier et offre un potentiel de croissance élevé dans cette nouvelle Afrique consolidée", en estimant que "le profil multi-sectoriel de l'économie marocaine permet à son secteur privé de contribuer à la consolidation et à la diversification d'autres économies africaines".

Après avoir mis en relief "l’intérêt qu’accordent les entreprises marocaines à l’Afrique, dans une approche visant à réduire la dépendance vis-à-vis des économies européennes en crise", Inforel estime que l’Afrique est "un Eldorado" permettant à ces entreprises de diversifier et d’étendre leurs activités internationales.

Aujourd’hui, les grandes compagnies marocaines opérant dans divers secteurs (Télécommunication, finances, construction civile, mines, eau, électricité et gestion portuaire entre autres) sont présentes dans vingt pays d’Afrique subsaharienne, poursuit le think tank spécialisé en questions de sécurité, de relations internationales et de lutte contre le terrorisme.

Cette présence est d'ailleurs reflétée, selon inforel, par l’importante part des investissements directs étrangers (IDE) du Maroc destinés à l'Afrique (42%).

Ce sont autant d’éléments qui redessinent la politique africaine contemporaine du Maroc, poursuit la même source, relevant que le Maroc espère profiter de sa situation géographique privilégiée et de ses relations stratégiques avec des partenaires commerciaux en Europe, aux Etats-Unis, dans le Golfe et dans le pourtour Méditerranéen pour se positionner comme un centre économique et financier pour l'Afrique.

Grâce à ce rôle de facilitateur dans les domaines du commerce et de la finance internationale, le Maroc se concentre sur la coopération triangulaire Nord-Sud et Sud-Sud, ajoute M.Rech, en soulignant que la ville de Casablanca est en train de devenir la capitale financière de l'Afrique depuis 2016.

Concernant l’Afrique, l’expert en relations internationales déplore que le reste du monde n’a pas remarqué le développement qu’a connu le continent, surtout que ce dernier est appelé à jouer un rôle plus important sur la scène internationale.

Avec AFP
Mercredi 8 Février 2017 - 13:42





Nouveau commentaire :
Twitter