Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








La coordination entre le Maroc et l'Espagne, basée sur la coopération sécuritaire et l'encadrement religieux (El Khalfi)


Jeudi 24 Août 2017 modifié le Vendredi 25 Août 2017 - 13:39

La coordination établie entre le Maroc et l'Espagne en matière de lutte contre le terrorisme dépasse la simple coopération sécuritaire pour englober aussi l'encadrement religieux, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.




Répondant à une question sur l'arrestation de personnes au Maroc pour leur implication présumée dans les attentats de Barcelone, M. El Khalfi a souligné, lors d'un point de presse à l'issue du Conseil de gouvernement, que les services de sécurité marocains sont mobilisés pour mener les investigations nécessaires dans le cadre de la coordination et de la coopération exemplaires avec l'Espagne voisine, conformément aux hautes instructions royales.

Il a ajouté dans ce cadre que la coopération entre les deux pays comprend aussi la coordination en matière d'encadrement religieux qui constitue l'un des piliers de lutte contre le terrorisme, en prônant des idées modérées et en exterminant les racines de l’extrémisme.

"Les enquêtes sont toujours en cours", a souligné le porte-parole du gouvernement, relevant qu'il s'agit d'un acte terroriste et que tout le monde est mobilisé pour arrêter les individus impliqués et aller jusqu'au bout dans cette enquête. "Des actions proactives et anticipatives sont parallèlement menées", a-t-il affirmé. M. El Khalfi a noté que la lutte contre le terrorisme se poursuit toujours sachant que cette question n'est plus une opération locale mais transfrontalière, ajoutant que la coordination et la coopération sécuritaires entre les deux pays et qui constituent un exemple au niveau de la région sont un gage de réussite dans cette lutte antiterroriste.

Le ministre a mis en évidence dans ce cadre la coordination avec le pays voisin en matière d'encadrement religieux où le Maroc constitue un exemple à suivre.

La pensée terroriste "renouvelle toujours ses méthodes et ses outils de travail", a fait observer le porte-parole du gouvernement, soulignant que le monde ne fait plus face à un simple phénomène terroriste traditionnel sachant que "le discours terroriste utilisé actuellement n'est pas celui pratiqué 10 années auparavant pour encadrer et endoctriner".

Les outils et moyens de travail ne sont plus les mêmes, a-t-il encore averti, mettant en avant les hautes technologies informatiques utilisées par les réseaux terroristes pour embrigader, encadrer et former des individus en vue de commettre des actes terroristes.

Le ministre a soutenu en définitive que la lutte contre le terrorisme requiert une coopération internationale qui prenne en considération le caractère complexe et multidimensionnel de ce phénomène.

Jeudi 24 Août 2017 - 20:01





Nouveau commentaire :
Twitter