Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La conversion à l'islam de Gérard Depardieu


Mercredi 25 Mars 2015 modifié le Mercredi 25 Mars 2015 - 08:43

Ce lundi soir, les téléspectateurs de France 3 ont été plongés dans la vie tumultueuse de l'icône du cinéma français, Gérard Depardieu. Un documentaire au cours duquel on a notamment appris que le comédien s'était converti à l'islam.




"Ce n'est pas un scoop. Cela avait déjà été dit dans un entretien, mais personne n'y avait prêté attention. Je ne suis pas journaliste, je ne suis pas policier, donc très souvent, ce que je découvre est déjà sorti mais n'a pas été valorisé", explique à Télé 7 Jours Gérard Miller, réalisateur du documentaire Depardieu, l'homme dont le père ne parlait pas, diffusé le 23 mars sur France 3.

Gérard Miller fait référence à la conversion à l'islam de Gérard Depardieu. Elle durera deux ans et si on ignore pourquoi l'acteur a changé d'avis, on apprend dans ce film passionnant comment lui est née l'envie de rejoindre la religion musulmane.

C'est après un concert d'Oum Kalthoum à l'Olympia en 1967. Venu accompagné d'amis, il en sortira comme touché par la grâce, charmé par la voix intense de cette chanteuse égyptienne surnommée l'Astre d'Orient. "Un moment clé", une "expérience mystique" de Gérard Depardieu selon Gérard Miller. Le comédien décide alors de se convertir. Son ami Michel Pilorgé racontera à quel point il avait été séduit par la parole des soufis, capables d'aimer sans user de mots - Depardieu souffrait d'un problème de langage. Il ajoute : "Ça n'a pas duré mais c'était sans doute très sincère." Pendant deux ans ou presque, il fréquentera la mosquée de Paris et priera cinq fois par jour. "Il trouve dans la méditation religieuse une certaine sérénité", indique la voix off de Gérard Miller.

Le fascinant parcours de Gérard Depardieu avait été mis en lumière dans son autobiographie Ça s'est fait comme ça. On y apprenait l'enfance difficile de ce natif de Châteauroux, ses petits délits pour se débrouiller dans la vie, la prostitution mais aussi les rencontres qui ont chacune changé son existence. Le documentaire de Gérard Miller offre à son tour un regard intéressant sur le monstre sacré et controversé du cinéma, mais le réalisateur précise dans tvmag.lefigaro qu'ils ne se sont pas rencontrés : "Je lui ai envoyé un SMS lui proposant de lui expliquer le projet et il m'a fait savoir qu'il ne le souhaitait pas."
Mercredi 25 Mars 2015 - 00:00

Avec Purepeople




Nouveau commentaire :
Twitter