Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La baisse de 30% du traitement des ministres français adoptée en conseil des ministres


Jeudi 17 Mai 2012 modifié le Vendredi 18 Mai 2012 - 00:26




La baisse de 30% du traitement des ministres français adoptée en conseil des ministres
Un décret diminuant de 30% la rémunération des ministres a été adopté jeudi lors du premier conseil des ministres du quinquennat du président François Hollande, a confirmé la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem.

Quant à la baisse promise de la rémunération du président de la République et du Premier ministre, également de 30%, elle devra faire l'objet d'une loi, a précisé Mme Vallaud-Belkacem. "Cette loi sera bien adoptée" et "elle sera rétroactive", a-t-elle ajouté. "Elle prendra effet dès le 15 mai comme pour les ministres".

La rémunération brute d'un ministre sera de 9.940 euros au lieu de 14.200 actuellement, précise le compte-rendu du conseil des ministres, fourni par l'Elysée. Celle du président de la République et du Premier ministre sera de 14.910 euros, au lieu de 21.300 euros jusqu'à présent.

L'accent a été mis sur l'"exemplarité" dans la gestion des fonds publics, avec une réduction des moyens attribués à chaque ministère. La taille des cabinets diminuera, avec pas plus de quinze collaborateurs par ministre, et dix par ministre délégué. La dotation financière des cabinets baissera par ailleurs de 10%, a détaillé la porte-parole.

Les ministres ne devront pas cumuler leur poste avec "un mandat d'exécutif local", tel que maire ou adjoint au maire, président ou vice-président de conseil général ou de conseil régional, a-t-elle précisé.

Une charte de déontologie, signée jeudi par tous les membres du gouvernement, rappelle l'ensemble des principes fixés par le nouveau président, concernant les conflits d'intérêt, le cumul des mandats et l'absence de toute autre activité.

Une déclaration d'intérêts -visant à écarter les risques de conflits d'intérêts- sera aussi remplie "dans les jours à venir" par les ministres, et "sera rendue publique", a souligné Najat Vallaud-Belkacem.

"Nous comptons nous atteler à la tache sans plus attendre", a-t-elle conclu.

Un peu plus tô t, Fleur Pellerin, la nouvelle ministre déléguée aux PME, à l'innovation et à l'économie numérique avait rapporté que les ministres avaient signé la charte de déontologie proposée par Jean-Marc Ayrault.

Parmi les principes, les ministres vont "voyager modestement, les budgets de fonctionnement des ministères, des cabinets sont réduits de 10% et les traitements sont réduits de 30%", a-t-elle rappelé devant la presse, à la sortie du conseil des ministres.

Jeudi 17 Mai 2012 - 17:57





Nouveau commentaire :
Twitter