Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La Syrie au centre d'un entretien du monarque saoudien avec le roi Mohammed VI


Mercredi 17 Octobre 2012 modifié le Mercredi 17 Octobre 2012 - 21:52




La Syrie au centre d'un entretien du monarque saoudien avec le roi Mohammed VI
Le roi Abdallah d'Arabie saoudite s'est entretenu mercredi de la Syrie avec le roi Mohammed VI du Maroc à Jeddah (ouest), tandis que les délégations des deux pays se sont penchées sur la coopération économique, a rapporté l'agence saoudienne Spa.

"Les perspectives de coopération entre les deux pays (...) la question palestinienne et la situation en Syrie ont été au centre de l'entretien" des deux monarques, a précisé l'agence.

Parallèlement, une réunion ministérielle des deux pays a examiné des projets proposés par le Maroc aux investisseurs saoudiens dans les domaines de l'énergie, de l'agriculture, des infrastructures, de la santé et de l'habitat, a indiqué Spa, citant le ministre marocain de l'Energie et des mines Fouad Douiri.

Nizar Baraka, ministre marocain des Finances, a précisé que les investissements saoudiens avaient atteint cette année 550 millions de dollars contre 1 milliard de dollars pour toute l'année 2011.

Il s'est félicité du développement du volume des échanges entre les deux royaumes qui est passé, selon lui, d'un milliard de dollars en 2000 à 20 milliards de dollars en 2011.

De son cô té, son homologue saoudien Ibrahim al-Assaf a précisé que le Fonds saoudien de développement allait fournir au Maroc 1,25 milliard de dollars de financement. Il s'agit, a-t-il dit, de la contribution saoudienne au fonds de soutien de 5 milliards de dollars des pays du Golfe au Maroc.

Le Maroc a signé en 2011 un partenariat stratégique avec ces pays qui prévoit le financement de projets de développement à hauteur de 5 milliards de dollars sur cinq ans.

En mai 2011, les six monarchies du Conseil de coopération du Golfe (CCG, regroupant Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Oman, Qatar et Koweït) ont invité Rabat et Amman à rejoindre leur organisation.

Le Maroc et la Jordanie sont les deux seuls royaumes arabes ne faisant pas partie de ce club resté fermé depuis sa création en 1981.

Rabat avait dit accueillir avec "grand intérêt" l'offre du CCG, tout en réitérant "son attachement naturel et irréversible" à la construction de l'Union du Maghreb arabe (UMA), en panne depuis des années.

Le roi du Maroc a entamé mardi en Arabie saoudite une tournée qui doit le mener aussi en Jordanie, au Qatar, aux Emirats arabes unis et au Koweït.


Mercredi 17 Octobre 2012 - 16:47

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter