Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La Russie et la Syrie n'ont aucun lien avec l'attaque contre des soldats turcs en Syrie (Lavrov)


Jeudi 1 Décembre 2016 modifié le Jeudi 1 Décembre 2016 - 22:21




La Russie et la Syrie n'ont aucun lien avec l'attaque contre des soldats turcs en Syrie (Lavrov)
Le ministre russe des Affaires Etrangères Serguei Lavrov a affirmé, jeudi à Antalya (Sud de la Turquie), que l'attaque contre des soldats turcs en Syrie "n'est l'œuvre ni de la Russie ni des forces du régime syrien".

"En tant que Russie, nous n'avons aucun lien avec cette affaire. Cette attaque n'est pas non plus l'œuvre des forces armées syriennes", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue turc Mevlut Cavusoglu à l'issue de la 5ème réunion du "Groupe de Planification stratégique Turquie-Russie".

L'attaque du 24 novembre dernier contre les soldats turcs, survenue un an jour pour jour après la destruction d'un bombardier russe par l'aviation turque, a été imputée par Ankara aux forces du régime syrien et dans laquelle quatre militaires ont été tués près d'Al-Bab (Nord d'Alep).

Le chef de la diplomatie russe a ajouté que Moscou et Ankara partagent la même volonté de mettre fin aux violences en Syrie et d'assurer l'acheminement des aides humanitaires, assurant que "la coopération Turquie-Russie va accélérer le retour de la paix en Syrie".

Une solution politique est indispensable en Syrie pour éradiquer le terrorisme dans la région, a soutenu, pour sa part, M. Cavusoglu, précisant qu'une trêve est impérative dans ce pays et qu'une solution politique est la meilleure formule.

Ankara et Moscou sont d'accord sur l'unité et l'intégrité territoriale de la Syrie. "Si nous ne pouvons pas assurer cela, si une solution politique n'est pas trouvée, d'autres organisations terroristes émergeront plus tard. Il faut une solution politique pour éradiquer complètement le terrorisme dans la région", a-t-il relevé.

Sur les relations bilatérales, le ministre turc a plaidé pour leur promotion davantage pour atteindre un volume d'échanges commerciaux de 100 milliards de dollars d'ici 2023.

Atlasinfo avec MAP
Jeudi 1 Décembre 2016 - 17:12





Nouveau commentaire :
Twitter