Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








La RAM offre 40.000 sièges aux Marocains du monde à des prix défiant la concurrence


Vendredi 19 Avril 2013 modifié le Samedi 20 Avril 2013 - 22:40

La compagnie Royal air Maroc (RAM), première compagnie aérienne du Maghreb, a levé le voile sur une innovation qui suscite déjà un engouement en décidant de rapprocher le royaume aux Marocains du monde en leur accordant 40.000 places dédiées à des prix défiant toute concurrence, a appris vendredi Atlasinfo de source officielle. C’est la première fois que la RAM offre une initiative du genre en partenariat avec le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger (MRE) », a déclaré à Atlasinfo, Abdellatif Mazouz, ministre délégué chargé de ce département ministériel.




La RAM offre 40.000 sièges aux Marocains du monde à des prix défiant la concurrence
Valable jusqu’en décembre 2016, la convention a été signée jeudi à Paris par le ministre Abdellatif Mazouz et le directeur exécutif de la RAM, Abderrafie Zouiten en présence notamment du nouvel ambassadeur du Maroc en France Chakib Benmoussa dont il s’agit de la première activité officielle depuis sa prise de fonction début avril ainsi que d’une forte délégation de MRE.
«Aux termes de cette convention, la RAM a décidé d'accorder des facilités de transport au profit des MRE, pour une offre totale de 40 000 sièges et à des prix préférentiels pour l’achat de billets effectués à l’avance », selon le ministre.

Cette offre est aussi valable pour les artistes en vue d’appuyer leurs activités au Maroc et pour les programmes initiés par le ministère au profit des Marocains du monde, a ajouté M. Mazouz, indiquant que d’autres avantages sont inclus dans la convention.
Parmi ceux-ci figurent également un nouveau produit intitulé Omra destiné en basse saison pour les pélerins désirant se rendre à la Mecque au départ de l’Europe avec un séjour au Maroc avant le départ vers les Lieux Saints.

Dans une allocution, le représentant de la RAM, Abderrafie Zouiten, a estimé qu’avec la présente convention la compagnie a franchi un "nouveau pas" vers le renforcement de sa relation avec les MRE. Il a souligné que les 40.000 sièges sont « mis en place pendant la période de pointe au départ des différents marchés (Europe, Amérique du Nord, Afrique et Moyen-Orient) pour le transport des MRE vers le Maroc, avec des conditions étudiées de très près avec le ministère des transports ».

« En dépit d'une concurrence très féroce à laquelle est confrontée la RAM en raison de l'accord Open Sky, qui contraint la compagnie à regarder ses équilibres économique et financier, "chaque fois que nous pouvons faire un geste pour les MRE, notamment les familles, nous le ferons avec un très grand intérêt", a souligné M. Zouiten.

M. Mazouz a salué de son côté « l'engagement de la RAM au service des MRE, soulignant que cette initiative n'est qu'une exécution de la vision et de la continuelle sollicitude de SM le Roi Mohammed VI à l'égard des Marocains résidant à l'étranger".

Evoquant la période de crise économique que traverse le monde et plus particulièrement l'Europe, et ses répercussions directes sur les Marocains du monde, le ministre a exprimé la solidarité du gouvernement par tous les moyens à la portée du Maroc qui n'échappe pas, lui aussi, aux effets de la crise.

Il a relevé « l'importance particulière de cette initiative qui permettra de répondre aux attentes des MRE pour venir se ressourcer et visiter leur mère-patrie et de rester en contact avec leurs familles ».

De son côté, M. Benmoussa, dont c'est la première activité officielle depuis sa prise de fonctions à la tête de l'ambassade du Maroc à Paris, a dit être "doublement heureux" de prendre part à cette cérémonie, « d'autant qu'elle concerne la communauté MRE qui bénéficie de la haute sollicitude de SM le Roi et qui contribue à renforcer les relations entre le Maroc et la France dans tous les domaines ».

Rappelant l'approche de proximité adoptée par l'Ambassade et les 16 Consulats du Maroc en France et les efforts menés pour améliorer les services consulaires, l’ambassadeur a estimé qu'il restait "beaucoup de choses à faire" promettant d'engager la réflexion pour voir comment l'ambassade pourrait « accompagner davantage la communauté ».


Vendredi 19 Avril 2013 - 15:35

Par Mohamed Chakir




Nouveau commentaire :
Twitter