Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La Princesse Lalla Salma fait un don de sang au Centre régional de transfusion sanguine de Rabat


Samedi 9 Mars 2013 modifié le Dimanche 10 Mars 2013 - 09:17




La Princesse Lalla Salma fait un don de sang au Centre régional de transfusion sanguine de Rabat
La Princesse Lalla Salma a fait samedi un don de sang au Centre régional de transfusion sanguine (CRTS) de Rabat (Maroc), à l'occasion du lancement de la campagne nationale du don de sang.

Le Roi Mohammed VI a bien voulu vendredi faire don de son sang, marquant ainsi le lancement de la campagne nationale de don du sang, organisée du 08 au 24 mars sous le slogan "Chaque don de sang peut sauver trois vies. Nous pouvons tous être des héros". Cette campagne traduit la volonté du Souverain d'élever l'action de don du sang au rang des priorités nationales de santé publique et en un élément de la sécurité sanitaire par excellence.

D'importants moyens humains et logistiques sont mobilisés pour le succès de cette campagne, notamment 37 équipes de prélèvements (185 professionnels de la santé) et 46 cadres chargés de la supervision et de l'appui de la campagne. Les opérations de don peuvent se faire au niveau des 16 centres régionaux de transfusion sanguine, des 13 banques de sang et des 24 antennes de transfusion, couvrant l'ensemble des régions du Royaume, en plus de trois unités mobiles de collecte. Elles se feront également au niveau des lycées, des universités, des mosquées, des places publiques, des cités universitaires et des hôpitaux.

Dans une déclaration à la presse, le directeur du Centre national de transfusion sanguine, Dr. Mohamed Benajiba a souligné l'importance de cette campagne, "une première au niveau national qui est en mesure de combler un déficit du sang estimé à 28 %". Elle vise à "collecter 40.000 dons de sang pour répondre à tout imprévu, toute urgence, et tout incident", a-t-il indiqué.

Un donneur de sang doit, toutefois, être sain sur les plans organe et comportement, a précisé Dr. Benajiba, expliquant qu'il doit être indemne de certaines maladies transmissibles par le sang, à savoir l'hépatite virale B et C, la syphilis et le sida.
Samedi 9 Mars 2013 - 17:15





Nouveau commentaire :
Twitter