Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La MANUL appelle à la cessation "immédiate" des violences en Libye


Mercredi 25 Mars 2015 modifié le Jeudi 26 Mars 2015 - 08:50

La Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL) s'est dite "très préoccupée" par la poursuite des violences en Libye et appelé à la cessation "immédiate" des violences.




Les combats, attentats et enlèvements contribuent non seulement à augmenter la souffrance du peuple libyen, mais ils nuisent aussi à l'esprit "positif et constructif" affiché par les participants au dialogue politique de Skhirate, au Maroc selon un communiqué de la mission onusienne.

La Manul a également condamné le rapt, par un groupe armé, de deux frères d'un membre de la Chambre des représentants pour Tarhuna, M. Abu Bakr Ahmed Said, en appelant les forces de sécurité et tous les acteurs influents à Tripoli à veiller à leur libération "sains et saufs".

Cet enlèvement, qui "vise à faire pression sur ce parlementaire", est un acte "inacceptable" qui pourrait avoir un impact "négatif " sur le dialogue politique visant à mettre fin au conflit en Libye, a averti la mission onusienne.

Les différents attentats qui ont frappé le pays au cours des derniers jours montrent "l'étendue du terrorisme qui cible toutes les parties et auquel font face tous les Libyens", a ajouté la même source, selon laquelle "les attaques contre les civils et les violations des droits de l'Homme sont des actes punissables aux yeux du droit international".

Ces attaques interviennent alors que les pourparlers politiques inter-libyens se poursuivent à Skhirate, près de Rabat, sous les auspices des Nations unies et la médiation du représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Libye, l'Espagnol Bernardino Leon.
Mercredi 25 Mars 2015 - 23:26





Nouveau commentaire :
Twitter