Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La Ligue Arabe soutient la candidature de Rachad Farah à la Direction Générale de l’UNESCO


Dimanche 10 Mars 2013 modifié le Mercredi 20 Mars 2013 - 18:48

Ce soutien des 22 pays de la Ligue arabe intervient après celui de l’Union, africaine, l’Organisation de la coopération islamique, le Sommet des Chefs d’État et de Gouvernement de l’UA à Addis-Abeba (21-28 janvier 2013) et de la Communauté des États Sahélo-Sahariens (CEN-SAD) (17 février 2013).




La Ligue Arabe soutient la candidature de Rachad Farah à la Direction Générale de l’UNESCO
Le Conseil des Ministres de la Ligue Arabe (LA), réuni en sa 139e session au Caire sous la présidence de l’Égypte, a décidé, mercredi 6 Mars, d’apporter son soutien à la candidature de M. Rachad Farah, ambassadeur de Djibouti en France, au poste de Directeur Général de l’UNESCO. Dans une motion de soutien, la Ligue Arabe a appelé à ce que «tous les efforts soient entrepris pour la réussite de cette candidature ».

Le soutien des 22 États membres de la Ligue Arabe à la candidature de M. Rachad Farah est annoncé quelques jours après l’adoption d’une motion de soutien lors du Sommet Afrique-Amérique Latine (ASA) (22 février 2013) à Malabo (Guinée Équatoriale). M. Rachad Farah bénéficie également du soutien de l’Union Africaine depuis le Sommet de Chefs d’État et de Gouvernement de l’UA à Addis-Abeba (21-28 janvier 2013), ainsi que de celui de l'Organisation de la Conférence Islamique (OCI) (15-17 novembre 2012) et de la Communauté des États Sahélo-Sahariens (CEN-SAD) (17 février 2013).

Actuellement Ambassadeur de Djibouti en France, M. Rachad Farah est également délégué permanent de son pays auprès de l’UNESCO et Représentant du Chef de l’État djiboutien auprès de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Il est vice-président du groupe Africain au sein du Conseil exécutif de l'UNESCO.

Avant ces postes, M. Rachad Farah a été Ambassadeur résident à Tokyo entre 1989 et 2004, tout en étant accrédité à New Delhi, Beijing, Séoul, Singapour ainsi que dans tous les pays de l'ASEAN. M. Farah Rachad a commencé sa carrière de diplomate comme haut fonctionnaire au Ministère des affaires étrangères de Djibouti en 1977.
Dimanche 10 Mars 2013 - 15:15






1.Posté par Fred Garske le 11/03/2013 07:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Twitter
Rachad FARAH est une chance pour la survie de cette organisation, et il faut soutenir cette candidature par tous les moyens.
La directrice actuelle a été élue par défaut en 2009 et n'a fait que fragiliser un peu plus l'état de ce bateau à la dérive.
L'Unesco est le bien de tous, sauvez le, et pour cela soutenez Rachad FARAH.

2.Posté par Isa2013 le 20/03/2013 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est tant de donner les moyens à l'Unesco de changer le visage de la société internationale qui déconsidère la capacité des Etats africains à contribuer eux-mêmes à constituer le patrimoine culturel de l'humanité, à le faire rayonner et à le transmettre. Il est tant de mettre aussi les représentants des Etats africains devant la responsabilité d'accomplir un pas vers la paix en mettant en commun les moyens culturels et éducationnels nécessaires. Rachad Farah est à la fois musulman et laïc, il partage des valeurs et une culture commune avec l'occident et l'orient, cela semble une chance pour tous. Ce serait un nouveau Kofi Annan!

Nouveau commentaire :
Twitter