Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La Libye refuse toute ingérence étrangère dans ses affaires intérieures (Chalgham)


Vendredi 18 Novembre 2011 modifié le Vendredi 18 Novembre 2011 - 16:29

La Libye refuse toute ingérence étrangère dans ses affaires intérieures, a affirmé, vendredi à Tanger, l'ambassadeur, représentant permanent de la Libye aux Nations Unies, Abderrahmane Chalgham.




La Libye refuse toute ingérence étrangère dans ses affaires intérieures (Chalgham)
S'exprimant lors d'une conférence de presse en marge des travaux de la 4ème édition du Forum Medays, M. Chalgham a indiqué que la Libye a besoin de la communauté internationale et des pays arabes pour l'édification d'un Etat démocratique, mais refuse toute ingérence étrangère dans ses affaires intérieures.

Les pays de la région du Moyen Orient ont une mauvaise compréhension de la mentalité des nord-africains, a-t-il dit en réponse à une question sur ses précédentes déclarations au sujet des ingérences étrangères en Libye après la chute du régime de Kadhafi.

M. Chalgham a rappelé que le Qatar avait apporté un grand soutien aux Libyens dans leur lutte contre l'ancienne dictature, relevant toutefois que l'immixtion des Qataris dans leurs affaires intérieures risque de réduire à néant tout l'appui considérable qu'ils avaient apporté au peuple libyen.

Il a qualifié la Tunisie de pays ayant apporté le plus de soutien au peuple libyen dans sa lutte pour la liberté, se disant convaincu que si le président déchu Ben Ali était toujours au pouvoir, la révolution libyenne aurait certainement échoué. Les Tunisiens nous ont beaucoup aidés sans rien demander en contrepartie après la chute de Kadhafi, a-t-il ajouté.

Le Grand prix Medays, accordé au peuple libyen pour son courage et sa lutte contre la dictature, a été remis plutôt dans la journée à M. Chalgham lors d'un panel consacré au "Printemps arabe".


Vendredi 18 Novembre 2011 - 13:59





Nouveau commentaire :
Twitter