Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques





La LGV Maroc, un défi et une fierté pour le Royaume (Le Monde)


Vendredi 30 Décembre 2016 modifié le Samedi 31 Décembre 2016 - 10:08




La LGV Maroc, un défi et une fierté pour le Royaume (Le Monde)
La future "ligne à grande vitesse (LGV) Maroc", dont le premier tronçon est en cours d'achèvement entre Tanger et Kenitra, est un défi et une fierté pour le Royaume, qui sera le premier pays du continent africain à être capable de lancer un train à 320 km/h sur son réseau ferré, écrit le journal français "Le Monde" daté de samedi.

Cette ligne mettra Tanger à 1 h 20 de Rabat et à 2 h 10 de Casablanca (contre presque 5 heures aujourd'hui), explique la publication, notant que l'enjeu existe pour la SNCF, qui accompagne l'Office national des chemins de fer marocains (ONCF) en tant qu'assistant à la maîtrise d'ouvrage et qui veut faire de ce programme une vitrine pour son développement international.

"La grande vitesse au Maroc, c'est une aventure de dix ans voulue au plus haut niveau. Du lancement du projet en 2007 au début des travaux en 2011, les dirigeants français et marocains ont béni la coopération ferroviaire entre les deux pays", relève le quotidien.

Cité par le journal, le directeur général de l'ONCF, Mohamed Rabie Khlie, souligne que "le Maroc est en train de bâtir la LGV aux standards européens la moins chère du monde ", soit 9 millions d'euros du kilomètre, contre plus de 20 millions d'euros sur la même distance pour la LGV Tours-Bordeaux.

Vendredi 30 Décembre 2016 - 17:58





Nouveau commentaire :
Twitter