Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La Journée internationale de la femme, un engagement renouvelé en faveur de l'égalité des sexes (Directrice exécutive d'ONU-Femmes)


Mercredi 5 Mars 2014 modifié le Mercredi 5 Mars 2014 - 08:26

La célébration de la Journée internationale de la femme est une occasion pour renouveler l'engagement collectif en vue de promouvoir l'égalité des sexes, a affirmé la Secrétaire générale adjointe de l'ONU et Directrice exécutive d'ONU-Femmes, Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka.




"La Journée internationale de la femme est une journée idéale pour renouveler notre engagement à consentir d'importants efforts afin de promouvoir l'égalité des sexes, tous ensemble, femmes, hommes, jeunes, chefs d'Etat, religieux, communautaires ou dirigeants du monde des affaires", a-t-elle déclaré dans un message publié à l'occasion de cette Journée qui coïncide avec le 8 mars de chaque année.

"L'égalité des sexes est synonyme de progrès accomplis non seulement pour les femmes, mais pour tous", a-t-elle soutenu à l'occasion de cette journée placée cette année sous le signe "l'égalité pour les femmes, c'est le progrès pour toutes et tous".

"En ce jour, nous fêtons avec les peuples du monde entier les progrès accomplis en faveur des droits des femmes, de l'autonomisation des femmes et de l'égalité des sexes", a précisé Mme Mlambo-Ngcuka, relevant toutefois que "les progrès accomplis se sont avérés lents et inégaux et que dans certains cas, les femmes et les filles sont confrontées à de nouveaux défis d'une complexité accrue".

La responsable onusienne, qui a indiqué que l'autonomisation des femmes et des filles et l'encouragement de leur pleine participation peuvent aider à relever les plus grands défis du 21è siècle, a fait remarquer que "si nous faisons preuve de détermination, nous trouverons des solutions durables à nombre de problèmes auxquels notre monde est confronté" tels la pauvreté, l'inégalité, la violence envers les femmes et les filles et l'insécurité.

Rappelant que le renforcement de la participation de la femme à la population active contribue à la croissance économique, Mme Mlambo-Ngcuka a noté qu'"en mettant fin à la pauvreté des femmes, nous réduirons durablement et fortement l'extrême pauvreté à travers le monde".

Dans la même optique, la directrice exécutive d'ONU-Femmes a insisté sur l'importance de la scolarisation des filles qui leur permet de "jouer pleinement leur rôle au sein de la société et de bâtir des familles, des communautés et des démocraties plus solides".

Elle a également mis en avant l'importance du soutien à la représentation égale des femmes aux postes de leadership dans les processus de paix, au sein des communautés, en politique, en affaires et au sein des institutions religieuses, afin de "bâtir un monde plus juste, pacifique et sûr".

"Puisque l'égalité des sexes entraîne des progrès pour toutes et tous, poursuivons sur notre lancée et montrons-nous plus audacieux encore alors que nous nous employons à atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement et à élaborer le nouveau programme de développement pour l'après-2015", a plaidé Mme Mlambo-Ngcuka.
Mercredi 5 Mars 2014 - 07:59





Nouveau commentaire :
Twitter