Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La Jordanie se félicite du soutien du Maroc à travers l’hôpital de campagne '’Zaatari’’


Samedi 30 Juillet 2016 modifié le Samedi 30 Juillet 2016 - 12:24

Une délégation du Comité de fraternité Jordanie-Maroc à la Chambre des notables (chambre haute), s’est félicitée du soutien qu'apporte le Maroc à la Jordanie à travers l’hôpital de campagne marocain installé au camp "’Zaatari" qui prodigue des prestations médicales au profit des réfugiés.




L’hôpital de campagne '’Zaatari’’ au profit des réfugiés
L’hôpital de campagne '’Zaatari’’ au profit des réfugiés
Le chef de la délégation et ancien vice-premier ministre de Jordanie, Nayef Al Kadi, a indiqué, lors d’une rencontre tenue jeudi à Rabat, avec le premier vice-président de la Chambre des Représentants, Mohammed Yatim, que la question des réfugiés syriens est l'un des défis auxquels est confrontée la Jordanie, notant que le nombre de réfugiés est estimé actuellement à 1.400.000 réfugiés, outre les milliers de syriens installés en Jordanie avant la crise syrienne, a indiqué un communiqué de la Chambre des représentants.

M. Al Kadi qui effectue une visite dans le Royaume du 27 juillet au 2 août, a en outre indiqué que la cause palestinienne figure parmi les questions très importantes pour son pays, affirmant que tant que cette question n'est pas résolue, il n'y aura pas de pas de stabilité dans le monde puisque la Palestine est le seul pays qui endure encore les affres de l'occupation.

Lors de cette réunion à laquelle à pris part l’ambassadeur de Jordanie à Rabat, il a loué le rôle majeur du Maroc à travers le Comité Al Qods et l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, se félicitant des relations historiques unissant les deux pays ainsi que les deux institutions législatives.

Pour sa part, M. Yatim a souligné le soutien permanent du Maroc à la cause palestinienne, ainsi que le rôle du Comité Al Qods et l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif dans le soutien du peuple palestinien.

Il a d'autre part évoqué le terrorisme qui frappe plusieurs pays, et les tentatives de le lier à l’Islam, saluant à cet égard la vigilance des services sécuritaires marocains, dont l'aide est sollicitée par des pays européens. Il a par ailleurs, présenté un exposé succinct sur l’expérience parlementaire marocaine, notamment l’actuel mandat, se félicitant du niveau de coordination et d’échange d'expertise entre les parlementaires des deux pays.

Samedi 30 Juillet 2016 - 07:38





Nouveau commentaire :
Twitter