Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La France utilisera "tous les moyens à sa disposition" pour défendre le siège du Parlement européen à Strasbourg


Jeudi 12 Mai 2011 modifié le Vendredi 13 Mai 2011 - 00:05




Bernard Valero
Bernard Valero
La France utilisera "tous les moyens à sa disposition" pour défendre le siège du Parlement européen (PE) à Strasbourg, a déclaré jeudi le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero.

"C'est la raison pour laquelle elle saisira, d'ici le 19 mai, la Cour de justice de l'Union européenne, suite au choix de l'institution parlementaire de réduire le nombre de sessions plénières à Strasbourg en 2012 et 2013", a-t-il souligné lors de son briefing quotidien.

Interrogé sur la réaction de la France après les déclarations de l'euro-député britannique Mc Millan-Scott critiquant la tenue de sessions du PE à Strasbourg, M. Valero a répondu que, selon l'eurodéputé, "le gouvernement britannique aurait apporté son soutien aux démarches de ceux qui remettent en cause le siège du Parlement européen à Strasbourg" mais "nous ne disposons pas, à l'heure actuelle, de la lettre dont fait état M. Mc Millan-Scott".

Selon porte-parole, "le Traité est clair: le Parlement européen a son siège à Strasbourg" et les autorités françaises "continueront, non seulement de défendre, mais aussi de promouvoir le statut européen de Strasbourg et ses atouts".

"Objets d'un accord entre les Etats membres et ratifiés par eux, les traités sont notre règle commune. Ils s'imposent aux Etats membres, comme aux institutions, qui doivent les respecter", a-t-il précisé.

Il a noté à cet égard que "c'est d'ailleurs sous présidence britannique, lors du Conseil européen d'Edimbourg de décembre 1992, que la question du siège du Parlement européen avait été réglée".



Jeudi 12 Mai 2011 - 16:51





Nouveau commentaire :
Twitter