Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La France soutiendrait pleinement la CEDEAO pour parvenir à des élections dans les meilleurs délais au Burkina Faso (Hollande)


Mardi 22 Septembre 2015 modifié le Mardi 22 Septembre 2015 - 09:16

La France soutiendrait pleinement la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) pour parvenir à des élections équitables et transparentes dans les meilleurs délais au Burkina Faso, a affirmé, lundi, le président français François Hollande.




Lors d'un entretien téléphonique avec Macky Sall, président de la République du Sénégal et président en exercice de la CEDEAO, le chef de l'Etat français a aussi confirmé que la France se réservait la possibilité d'appliquer des sanctions contre ceux qui s'opposeraient à la tenue d'élections régulières, faisant savoir que son pays mobiliserait également ses partenaires européens en ce sens, a indiqué l'Elysée.

Après avoir rappelé sa condamnation la plus ferme du coup d'Etat survenu la semaine dernière à Ouagadougou, M. Hollande a appelé l'ensemble des forces impliquées dans le putsch à déposer immédiatement les armes et à rendre le pouvoir aux autorités légitimes, faute de quoi elles devraient en assumer toutes les conséquences.

Il a, en outre, confirmé que la coopération civile, financière et militaire française avaient été suspendues au Burkina Faso et ce jusqu'à la reprise effective de la transition, sous autorité civile, a ajouté la même source dans un communiqué.

François Hollande a, d'autre part, tenu à exprimer sa solidarité à l'ensemble des familles et des proches des victimes des violences inacceptables survenues ces derniers jours dans ce pays.
Mardi 22 Septembre 2015 - 09:15





Nouveau commentaire :
Twitter