Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La France salue l'adoption de l'accord agricole Maroc-UE


Vendredi 17 Février 2012 modifié le Samedi 18 Février 2012 - 07:30




Bernard Valero
Bernard Valero
La France a salué "vivement", vendredi, l'adoption par le Parlement européen de l'accord agricole entre l'Union européenne (UE) et le Maroc, et plaidé pour la négociation d'autres accords de libre-échange "complets et approfondis" avec le Royaume.

"La France se félicite vivement de l'adoption, à une large majorité du Parlement européen, jeudi, de l'accord de libéralisation des échanges de produits agricoles et de la pêche entre l'UE et le Maroc", a déclaré le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, lors d'un point de presse.

Selon Bernard Valero, l'accord adopté jeudi à Strasbourg, par 369 voix pour et 225 contre, "s'inscrit dans le cadre de la relation privilégiée qu'entretiennent l'UE et le Maroc, qui tireront mutuellement avantage de cette décision".

Ce vote "renforce l'action de l'UE en faveur des pays sud-méditerranéens engagés dans des transitions ou des réformes politiques, à l'image du Maroc, l'un des plus importants partenaires de l'Union au Sud de la Méditerranée", a-t-il affirmé.

Cette action "s'inscrit à la fois dans le cadre de la déclaration du partenariat de Deauville de mai 2011, fondé sur le soutien à la démocratisation et à la modernisation économique, et dans celui de la nouvelle politique européenne de voisinage, définie par les conclusions du Conseil des Affaires étrangères de juin 2011", a rappelé le porte-parole du Quai d'Orsay.

Réitérant l'attachement de la France "au maintien des relations étroites entre l'UE et le Maroc", liés par un accord d'association depuis 2000 et un statut avancé depuis 2008, il a plaidé pour une relation plus avancée entre les deux partenaires.

"C'est pourquoi l'UE doit aller plus loin et ouvrir rapidement la négociation d'accords de libre-échange complets et approfondis avec le Maroc, mais également la Tunisie, l'Egypte et la Jordanie, avec comme perspective la constitution progressive d'un espace économique commun visant, à terme, l'intégration de ces partenaires au sein du marché intérieur européen", a-t-il déclaré.

Dans ce contexte, il a réaffirmé le "soutien" de la France aux "efforts de la Commission européenne en vue de la préparation d'un nouveau protocole à l'accord de pêche entre l'UE et le Maroc", après le rejet de l'ancien texte en décembre dernier à Strasbourg.

Le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, avait déjà plaidé en faveur de l'agricole Maroc-UE, à la veille son vote à Strasbourg, au cours de son intervention devant la commission des affaires étrangères du parlement européen, marquée par un plaidoyer pour un accompagnement accru de l'Europe de ses partenaires du Sud, dans le contexte du "printemps arabe".


Vendredi 17 Février 2012 - 19:44

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter