Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La France et le Nigeria renforcent leur coopération militaire contre Boko Haram


Jeudi 28 Avril 2016 modifié le Jeudi 28 Avril 2016 - 22:37




La France et le Nigeria ont signé jeudi une feuille de route sur leur coopération militaire, notamment en matière de renseignement, afin de renforcer la lutte contre le groupe islamiste Boko Haram dans la région du lac Tchad.

"Il y a deux préoccupations majeures dans les engagements que nous avons pris : il s'agit d'abord d'un combat commun contre le terrorisme et singulièrement contre Boko Haram", a déclaré le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, en visite à Abuja, capitale du Nigeria.

"Le deuxième sujet déterminant dans notre coopération, c'est la lutte contre l'insécurité maritime" dans le golfe de Guinée, notamment la piraterie, un enjeu sécuritaire et commercial majeur pour les pays de la région, a-t-il ajouté.

Son homologue nigérian, Mansour Dan Ali, s'est félicité de ce "partenariat croissant" entre les deux pays, initié lors d'un sommet de dirigeants ouest-africains dédié à la lutte contre Boko Haram à Paris en décembre 2014 et qui se traduit notamment par l'échange de renseignements militaires.

La France fournit ainsi au Nigeria des images satellitaires ainsi que d'autres prises par des chasseurs Rafale basés dans la capitale tchadienne N'djamena, qui survolent la zone du lac Tchad où sévit Boko Haram au confluent de quatre pays (Tchad, Cameroun et Nigeria et Niger).

Elle lui a déjà remis "2.000 dossiers image", a-t-on indiqué dans l'entourage de M. Le Drian. Des Nigérians sont aussi formés à l'interprétation d'imagerie par le Renseignement militaire français.

"La France a une grande influence sur tous les pays" francophones de la région, autant de voisins avec lesquels le Nigeria entend "renforcer sa coopération", a souligné Mansour Dan Ali.

L'armée française sert ainsi de facilitateur de dialogue entre les Nigérians anglophones, très centrés sur leurs propres intérêts stratégiques, et les Tchadiens et Nigériens avec lesquels elle a l'habitude de travailler, notamment dans le cadre de l'opération antiterroriste Barkhane.

Les deux ministres ont signé une lettre d'intention traçant les grandes lignes de la coopération militaire bilatérale, après avoir présidé un haut comité de défense conjoint initié lors d'une visite du président nigérian Muhammadu Buhari à Paris en septembre 2015.
Jeudi 28 Avril 2016 - 22:37

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter