Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La France appelle l'Algérie à respecter les libertés et droits de l’opposition


Samedi 15 Mars 2014 modifié le Dimanche 16 Mars 2014 - 13:35

Suite à la répression de plusieurs manifestations contre la candidature du président algérien Abdelaziz Bouteflika pour un quatrième mandat, la France a appelé les autorités algériennes à respecter les libertés et droits de l’opposition.




Pour la première fois, la France réagi par la voix de son ministère des Affaires Étrangères. "Nous souhaiterions que la liberté de la presse et d’expression soit respectée en Algérie", a indiqué à l’agence Reuters le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Romain Nadal.

"Le droit de manifester de manière pacifique fait partie des libertés fondamentales et nous espérons que ces libertés essentielles soient respectées en Algérie comme dans le reste du monde", a ajouté le diplomate français.

Plusieurs rassemblements ont été organisés pour faire invalider la candidature d’Abdelaziz Bouteflika, qui souhaite briguer un 4ème mandat présidentiel. Les sit-in organisés à Alger depuis le début de la contestation se sont soldés au total par 264 interpellations, dont 30 journalistes. En outre, la gendarmerie a procédé à la confiscation du matériel de la chaîne de télévision privée Al Atlas, connue pour son opposition à Abdelaziz Bouteflika.

Depuis quelques jours la chaîne ne peut même plus émettre de signal, en raison de pressions des autorités algériennes exercées sur son provider, le Jordanien Noorsat Satellite.

Victime d'un accident vasculaire cérébral l'an passé, le président a été hospitalisé pendant une période prolongée en France et apparaît très rarement en public depuis lors. L'opposition algérienne estime que son état de santé laisse planer des doutes sur sa capacité à diriger le pays.

Samedi 15 Mars 2014 - 22:50

Avec agences





1.Posté par mouloud le 16/03/2014 21:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les marocains ont depuis toujours dénoncé ce système politique Algérien; ou le président préside; et le DRS décide, et nos amis Algériens du web se sont toujours moqué de nous. Et voila maintenant que ce sont les Algériens eux même qui le disent de leurs propres bouches, et je leur répond nous vous connaissons très bien nous les marocains, quand on vous dis quelques choses vous pouvez nous croire sur parole.

Nouveau commentaire :
Twitter