Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La France appelle à un "rapprochement entre le Maroc et l'Algérie"


Jeudi 31 Octobre 2013 modifié le Jeudi 31 Octobre 2013 - 19:27

La France a déclaré jeudi que la décision prise par le Maroc de rappeler pour consultation son ambassadeur à Alger est "une décision qui relève des autorités marocaines", tout en soulignant que "Sur le fond, la France a toujours appelé de ses vœux un rapprochement entre le Maroc et l’Algérie".




La France appelle à un "rapprochement entre le Maroc et l'Algérie"
"Les nombreux défis que rencontrent les pays maghrébins rendent souhaitable une bonne coopération régionale afin de construite un Maghreb uni, stable et prospère", a dit le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Romain Nadal.

Le ministère marocain des Affaires étrangères et de la Coopération a annoncé, mercredi, le rappel pour consultation de l'ambassadeur du Maroc à Alger,indiquant que cette décision fait suite à la multiplication des actes de provocations et d'hostilités de l'Algérie à l'égard du Royaume, notamment, les récents propos du président algérien Abdelaziz Bouteflika sur le Sahara, qualifiés de "provocateurs" et "foncièrement agressifs" par Rabat..

"Le contenu volontairement provocateur et les termes foncièrement agressifs de ce message émanant, de surcroit, de la plus haute autorité du pays, reflète clairement la posture de l'Algérie en tant que partie prenante à ce différend et dévoile sans équivoque sa véritable stratégie fondée sur l'instrumentalisation politique de la noble cause des droits de l'homme", souligne le communiqué du ministère marocain, notant que "Ces actes regrettables et récurrents vont à l'encontre de la volonté sincère du Maroc d'instaurer des relations de fraternité, de coopération et de bon voisinage avec l'Algérie, afin de favoriser l'intégration maghrébine et de relever les défis multiples auxquels fait face la région".
.
"Au lieu de s'investir de manière positive et constructive dans la recherche de la solution politique de compromis, l'Algérie s'évertue à multiplier les manœuvres de diversion contreproductives", ajoute-t-on de même source.

"De même que cette fixation acharnée sur le Maroc ne saurait détourner le peuple algérien frère, éduqué et intelligent, de ses véritables préoccupations et ses aspirations légitimes authentiques", relève le communiqué, précisant que les représentations diplomatiques et consulaires du Royaume en Algérie continueront à fonctionner sous l'autorité d'un chargé d'affaires.

L'Algérie a pris note avec "regret" de la décision de rappeler pour consultation son ambassadeur à Alger, a indiqué jeudi le ministère des Affaires étrangères.

Jeudi 31 Octobre 2013 - 13:36





Nouveau commentaire :
Twitter