Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La France annonce un soutien financier exceptionnel de 400 millions d'euros à la Côte d'Ivoire


Mardi 12 Avril 2011 modifié le Mardi 12 Avril 2011 - 16:16




La France annonce un soutien financier exceptionnel de 400 millions d'euros à la Côte d'Ivoire
La France apportera dans les prochains jours "un soutien financier exceptionnel de 400 millions d'euros" à la Côte d'Ivoire, pour aider le pays dans cette période de réconciliation et de reconstruction, a annoncé mardi la ministre des Finances, Mme Christine Lagarde.

Cette aide est destinée, dans un premier temps à financer les dépenses d'urgence pour les populations, la ville d'Abidjan et le redémarrage des services publics essentiels, indique un communiqué du ministère français de l'Economie.

Elle doit également servir, dans un second temps, à relancer l'activité économique et à permettre l'apurement des arriérés vis-à-vis des institutions internationales, selon la même source.

Cette annonce a été faite par Mme Lagarde à l'occasion de sa participation à la réunion de printemps des ministres des Finances de la Zone franc, tenue au lendemain de l'arrestation du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo.

Lors de cette réunion, à laquelle a pris part Charles Koffi Diby, ministre ivoirien de l'Economie et des Finances, Mme Lagarde a "rendu hommage au calme, à la retenue et au message de réconciliation que n'a cessé de passer le président (reconnu par la communauté internationale, Alassane) Ouattara".

Elle a également assuré la Côte d'Ivoire "du plein soutien de la France dans cette période de réconciliation et de reconstruction".

La ministre a, par ailleurs, déploré "les atteintes graves qui ont été portées aux institutions communautaires et à leurs personnels, avec l'occupation militaire de la direction nationale de la Banque Centrale, de la Commission bancaire et de la Bourse régionale, qui sont le bien commun des pays de l'UEMOA" (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine).

Mme Lagarde a, à cet égard, salué "l'action de la BCEAO (Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest), qui a su préserver, avec toutes les autres institutions régionales, la stabilité financière de la région". "L'Union, tout comme la coopération monétaire au sein de la Zone franc, sortiront renforcées de cette épreuve", a jugé la ministre française.



Mardi 12 Avril 2011 - 16:02

Atlasinfo (Source MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter