Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La Fondation de la Maison du Maroc à Paris accueille le talentueux poète Mohamed Skalli


Mardi 24 Mars 2015 modifié le Mardi 24 Mars 2015 - 20:12

Ecrivain, journaliste, poète et critique musical, son parcours est si riche qu’il est devenu à lui seul une école de la créativité et de la vie. Sa voix si singulière, envoutante et élégante a marqué le paysage radiophonique marocain. Sur les ondes de la radio nationale (RTM) et Médi1, sa présence donnait l'envie d’écouter et d’imaginer ce qui se dessinait derrière cette présence. Portrait




La Fondation de la Maison du Maroc à Paris accueille le talentueux poète Mohamed Skalli
Mohamed Skalli est né à Marrakech, et a grandi dans une famille authentique où il a baigné dans l’art et la culture. Il est de ces gens, qui ont un talent et un don inné pour le verbe haut et la poésie. L’homme, qui garde toujours bon pied, bon œil, écrit et tisse une poésie, qui illustre ses sentiments, ses peines et ses espoirs.

Ses textes poétiques ont été portés par de grandes voix de la chanson marocaine. Ils ont chanté ses poèmes ; Noumane Lahlou ( Zine Albouldane et Marrakech, Bahjate Lyam) Asma Lazrak (Sabah Lkheir ou Rbah) Abdelahhab Doukkali ( Alhareb, Al Mouhal) Bahija Idriss ( Houwa Malou, Ayyam Zaman) Mahmoud Idrissi ( Sabbiya) Mohsine jamal ( Ahlam Assayf)..

Dans sa vie, Mohamed Skalli a toujours voulu donner un sens au mot. Préoccupé par l’esprit et le sens du verbe, il parait dans l’espace culturel, comme celui qui se bat et s’acharne avec élégance pour donner sens à l’imaginaire collectif. Sa parole, écrite ou orale est une invitation à préserver et à défendre la créativité.

Journaliste, écrivain, poète, et critique musical, installé à Rome depuis 1993, il a commencé sa carrière de journaliste à la radio en 1971 à la (SNRT)- Rabat. Puis, il a été aux stations régionales d’Agadir, Laâyoune et Marrakech. Jusqu’en 1983, il a occupé des fonctions de reporter, chef d’antenne, producteur, présentateur d’émissions et animateur de débats politiques, sociétaux et culturels.

De 1984 à 1993, il a été à Tanger parmi les voix les plus prestigieuses de la rédaction arabophone de (Médi1). Analyste politique, chef d’édition, rédacteur en chef et présentateur d’émissions culturelles.

A partir de 1994 Mohamed Skalli s’envole pour l’Italie. A Rome, il intègre ORBIT Network, un groupe média du consortium saoudien Almawarid, où il a exercé plusieurs missions jusqu’en 2007, notamment comme directeur des services de l’information, responsable des programmes, producteur d’émissions TV, directeur artistique de la chaîne musicale arabe et administrateur du bureau des services média et information pour six chaînes arabes du groupe ORBIT.
Depuis 2008, Mohamed Skalli se consacre à l’écriture et travaille en tant que journaliste free-lance (Radio FM de Marrakech et Tanger, Radio Onda Rossa à Rome, BBC Arabic News, Sky Géografic, Partime). Il est aussi conférencier auprès du département arabe de l’Université Roma3 et intervenant régulier sur le dialogue des religions et associé aux échanges culturels du Vatican.


Le savoir et l’expérience des hommes de culture comme lui, peuvent être mis à contribution. N’ayant jamais cherché de mérite ou autre récompense, Mohamed Skalli se sent un peu seul, voire pas reconnu à sa juste valeurs par le pays.
De son exil à Rome, il est resté fidèle à une mémoire collective. Mohamed Skalli se situe dans une perspective humaine où le mystère et la magie du mot l’emportent sur l’absurde. Dans sa poésie, les mots coulent avec aisance. Ils les brodent avec un raffinement et une musicalité. A son actif, des centaines de poèmes de Zajal, cette tradition culturelle orale est expression poétique pleine de sagesse.

Dans son recueil de poésie "Ghenni fkhatrek". Mohamed Skalli, offre des poèmes en dialecte arabe marocain, zaal, dont certains sont portés par des grandes voix de la chanson marocaine. Chroniqueur et narrateur de Zajal, il est considéré comme l’un des meilleurs porteurs de cette expression artistique ancestrale. Il s’exprime dans un sens poétique chargé de musicalité et avec un style, si soyeux qu’il emprunte la voix tracée par les maitres du Zajal comme Sidi Abderrahman Majdoub ou Ahmed Tayeb Lâlj.

Ses livres : « Assaha » la Place, contes de Jamaâ El Fna – éd Fédala -2006 « L’autre voix, les juifs dans le chant maghrébin et arabe »- éd Sébou-
2008 "Ghenni fkhatrek" recueil de poésie en Zajal- 2014.

Ses publications : divers articles dans la presse marocaine et grands quotidiens arabes (Okad , Al Hayat , Asharq Alawsat)

Rencontre et signature de son recueil de poésie "Ghenni fkhatrek" ce mardi 24 mars à 19h30 à la Fondation Maison du Maroc - 1 bd Jourdan Cité Universitaire 75014 Paris. Rencontre animée par l’écrivain Abdessamad Moheiddine.

Fouzia Benyoub


Mardi 24 Mars 2015 - 15:03

Par Fouzia Benyoub




Nouveau commentaire :
Twitter