Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La Fondation Mohammed VI des oulémas africains témoigne du rôle du Maroc dans la promotion de la modération et de la tolérance (Sénateur français)


Samedi 18 Juin 2016 modifié le Dimanche 19 Juin 2016 - 00:41

La Fondation Mohammed VI des oulémas africains, dont les membres du Conseil supérieur ont été installés mardi à Fès, illustre le rôle du Maroc dans la promotion des valeurs de modération et de tolérance intrinsèques à l'islam, a souligné le sénateur français Christian Cambon.




La Fondation Mohammed VI des oulémas africains témoigne du rôle du Maroc dans la promotion de la modération et de la tolérance (Sénateur français)
Le président du groupe d’amitié France-Maroc au Sénat s’est réjoui de cette initiative royale "à même de favoriser la paix et qui montre, une fois de plus, que le Maroc joue un rôle de modération dans cet épisode de violence que le monde traverse en ce moment".

A travers la mise en place de cette Fondation, le Souverain "marque Sa volonté de développer la formation et l’enseignement d’un islam modéré conforme aux traditions, et qui s’inscrit dans les valeurs de tolérance de cette religion", a déclare à l’agence MAP M. Cambon.

"Au moment où le monde vit un épisode de violence sans précédent, et que des individus dévoient de manière honteuse cette religion, il est important que la formation des imams en Afrique, et aussi un peu partout ailleurs dans le monde, puisse être inspirée par les vraies valeurs que représente l’islam", a dit M. Cambon.

Cette nouvelle institution permettra l’approfondissement de ces valeurs et ces principes et contribuera à montrer "l’image authentique de cette religion de tolérance et de respect de l’Autre, qui n’a rien à voir avec l’image que certains jihadistes et terroristes tentent de donner pour masquer leurs ignominies", a-t-il ajouté.

M. Cambon a aussi rappelé l’aide apportée par le Maroc à la France en matière de formation des imams à l’Institut Mohammed VI de formation des imams, prédicateurs et des prédicatrices de Rabat, soulignant qu’une délégation du Sénat a rendu visite à cette institution et a pu constater son rôle dans la formation théologique conforme aux valeurs réelles de l’islam.


Samedi 18 Juin 2016 - 01:06





Nouveau commentaire :
Twitter