Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La Finlande n'exclut pas la possibilité de reconnaitre l'Etat de Palestine (ministre des AE)


Vendredi 31 Octobre 2014 modifié le Vendredi 31 Octobre 2014 - 22:32

Le ministre finlandais des Affaires étrangères, Erkki Tuomioja, a indiqué que son pays n'exclut pas la possibilité de reconnaître la Palestine comme un Etat indépendant.




"Je considère la reconnaissance de l'Etat palestinien comme une possibilité. S'il y avait un accord de paix, ce serait très clair", a souligné le chef de la diplomatie finlandaise dans une interview publiée vendredi par le quotidien finlandais +Demokraatti+.

Selon M. Tuomioja, la reconnaissance pourrait donner un nouvel élan au processus de paix entre les Palestiniens et Israéliens et pousser les deux parties à parvenir à un accord de paix durable.

"Si le processus de paix n'avance pas, il faut réfléchir si la reconnaissance de la Palestine aurait un effet dans ce sens et si elle soutiendrait le modèle de deux Etats," a-t-il dit.

Le haut responsable finlandais a relevé, en outre, que l'essentiel est d'exercer une forte pression sur les parties au conflit en vue de revenir à la table des négociations et mettre en place la solution de deux Etats, déplorant le fait qu'Israël "est devenu un pays divisé et dominé par la droite".

Ces nouvelles déclarations du ministre finlandais des Affaires étrangères, qui ouvrent la voie à une éventuelle reconnaisse par son pays de l'Etat de Palestine, représentent un changement de la position officielle de son pays.

Il y a deux semaines, le président finlandais Sauli Niinisto avait indiqué que Helsinki n'envisage pas de suivre la position suédoise, mais soutient le statut spécial obtenu par l'Autorité nationale palestinienne auprès de l'ONU.

Au cours des derniers jours, plusieurs voix en Finlande se sont élevées pour demander au Premier ministre Alexander Stubb de suivre l'exemple de son homologue suédois, Stefan L?fven, qui a décidé de reconnaître formellement l'Etat de Palestine.

La Ligue verte, le Parti social-démocrate de Finlande et l'Alliance de gauche, trois des huit principaux groupes parlementaires, ont souligné que cette reconnaissance va aider les Palestiniens et Israéliens à multiplier les efforts en vue de trouver un règlement définitif et durable au conflit au Moyen Orient.

La Suède est devenue jeudi le premier pays occidental de l'Union européenne à reconnaître officiellement la Palestine comme un Etat indépendant.
Vendredi 31 Octobre 2014 - 22:31





Nouveau commentaire :
Twitter