Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La FNM offre la possibilité de mieux connaître le patrimoine artistique du Maroc (Eneko Landaburu)


Jeudi 15 Novembre 2012 modifié le Jeudi 15 Novembre 2012 - 22:12




La FNM offre la possibilité de mieux connaître le patrimoine artistique du Maroc (Eneko Landaburu)
La Fondation nationale des musées (FNM) offre la possibilité de connaitre davantage le patrimoine artistique marocain et permet aux institutions muséales européennes de combiner des projets conjoints avec cette fondation, a affirmé mercredi l'ambassadeur de l'Union européenne au Maroc, Eneko Landaburu.

La Fondation nationale des musées " nous offre, nous Européens, la possibilité de mieux connaître l'art et le patrimoine artistique du Maroc, et d'envisager des coopérations pour que les institutions des musées de nos pays et cette fondation puissent avoir un projet commun", a déclaré à Rabat M. Landaburu, qui effectuait une visite à la FNM à la tête d'une délégation d'ambassadeurs et de représentants diplomatiques des pays de l'Union européenne (UE).

M. Landaburu a mis en exergue les liens forts qu'entretiennent le Maroc et l'UE, soulignant la nécessité de les consolider davantage à travers l'élargissement de la place de "la culture et l'échange des productions artistiques".

Lors d'une réunion consacrée à la présentation de la mission et des objectifs de cette institution, son président Mehdi Qotbi, a rappelé que la FNM a été créée sous l'impulsion de SM le Roi afin de doter le Maroc d'un instrument en mesure de "mettre en avant et de préserver ses musées, sa culture et son Histoire".

La Fondation ambitionne de rendre " les musées accessibles" et "accueillants", d'où l'objectif de les moderniser et de travailler avec les conservateurs pour garantir leur autonomie, a-t-il expliqué.

Le Maroc compte 13 musées à caractère archéologique et ethnologique, a indiqué pour sa part sa présidente déléguée, Salma Lahlou, tout en rappelant que la scène muséale marocaine sera enrichie par un troisième type de musée avec l'inauguration prochainement du musée national d'art moderne et d'art contemporain à Rabat.

La Fondation Âœuvrera également à accompagner les conservateurs et directeurs des musées, lequel accompagnement sera effectif suite à la passation des musées du ministère de la Culture à la FNM. "Cette passation va nous aider à faire un état des lieux de la situation pour que nous soyons à même de faire un diagnostic et d'établir un plan d'action", a indiqué Mme Lahlou.

Le budget de la FNM, qui englobe la gestion de tous les musées, est défini en fonction des stratégies établies par cette institution, a indiqué pour sa part sa secrétaire générale, Hanane Fadi, précisant que le ministère des Finances a prévu un montant assez conséquent pour le compte du budget de l'année 2013, ce qui témoigne de la volonté de l'Etat d'encourager la Fondation à aller de l'avant.

Etablissement public autonome, la FNM a pour mission d'assurer la gestion moderne des différents musées pour le compte de l'Etat afin de préserver et d'enrichir le patrimoine archéologique et culturel national.

Créée en vertu de la loi N 01-09 (Dahir N 1-10-21 du 18 avril 2011), la FNM a pour but la mise en valeur de l'héritage culturel et artistique marocain. Elle répond aux normes internationales en la matière, dictées par le Conseil International des Musées (ICOM) et aux fonctions de conservation, de collecte, d'éducation et de médiation.

Son action est vouée à la dynamisation des musées marocains pour y attirer différents publics.

Jeudi 15 Novembre 2012 - 07:07





Nouveau commentaire :
Twitter