Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








La Corée du sud veut consolider sa coopération exemplaire avec le Maroc (Chung Hong-won)


Mardi 25 Novembre 2014 modifié le Mardi 25 Novembre 2014 - 18:19

La Corée du Sud est disposée à consolider sa coopération exemplaire avec le Maroc, son "partenaire traditionnel", a affirmé le Premier ministre sud-coréen, Chung Hong-won, en visite officielle au Maroc, la première d'un Premier ministre sud-coréen depuis l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays en 1962.




Le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, s’entretient, à Rabat, avec le Premier ministre sud-coréen, Chung Hong-Won.
Le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, s’entretient, à Rabat, avec le Premier ministre sud-coréen, Chung Hong-Won.
Dans un entretien à la MAP, M. Hong-won, qui s'est félicité des relations d'amitié et de coopération constamment développées par les deux pays depuis plus d'un demi siècle, a tenu à saluer ''le choix stratégique'' du Maroc, à l'initiative de son Souverain, le Roi Mohammed VI, de promouvoir des secteurs à valeur ajoutée pour le partenariat bilatéral, comme l'industrie automobile et l'aéronautique.

Cette stratégie vise à attirer les investissements des multinationales qui de leur côté ont pour but de pénétrer le marché européen, a-t-il dit, affirmant, dans ce sens, que les entreprises coréennes, hautement compétitives dans le secteur industriel, pourront tirer parti de cette stratégie marocaine en vue de créer des résultats ''mutuellement bénéfiques".

Il a toutefois souligné la nécessité pour la partie marocaine de "sensibiliser plus activement les entreprises étrangères sur ses points forts et ses conditions favorables pour les investissements".

Sur un autre registre, il a précisé que la position unique du Maroc vis-à-vis de l'Afrique de l'Ouest peut être un élément ''stratégique'' qui permettra aux deux pays d'explorer ensemble de nouveaux marchés, assurant que "si la Corée peut profiter de cette position favorable du Royaume, en tant que son pays partenaire, la coopération entre les deux pays pourrait s'ériger en exemple créatif de la coopération bilatérale du 21ème siècle".

"Nos deux pays sont des partenaires traditionnels qui se réjouissent des relations satisfaisantes non seulement au niveau bilatéral, mais aussi sur la scène internationale", a souligné M. Hong-won.

S'agissant de sa visite officielle dans le Royaume, il a émis le souhait que cette visite, la première d'un premier ministre sud-coréen au Maroc, puisse donner un nouvel élan aux relations bilatérales pour un autre demi-siècle, relevant que la poursuite des échanges culturels est de nature à consolider les relations d'amitié existantes entre les deux pays. Les relations traditionnelles n'en seraient que mieux soutenues par le rapprochement entre les deux peuples, a-t-il dit.

Evoquant les domaines de coopération prioritaires pour le Maroc et la Corée du Sud, il a mis en exergue les divers projets ambitieux du Maroc pour renforcer ses infrastructures, expliquant que c'est dans ce secteur que peuvent être constatés les résultats les plus tangibles de la coopération bilatérale entre les deux pays.

Le premier ministre coréen a dans ce sens fait savoir que la société coréenne "DAEWOO E&C" contribue au renforcement de l'infrastructure électronique du Maroc en achevant deux unités de centrale thermique à Jorf Lasfar, au mois de juin de cette année et en entamant la construction de deux nouvelles unités à Safi au mois de septembre dernier.

Passant en revue les perspectives de coopération entre les deux pays, M. Chung Hong-won a notamment cité les domaines de l'infrastructure portuaire, des énergies renouvelables, des ressources hydriques et de l'environnement. Dans le même contexte, il a également évoqué les technologies de l'information et de la communication (TIC), expliquant que la coopération entre les deux pays est déjà substantielle dans ce domaine.

"En 2009, le Ministère sud-coréen de l'Administration et de la Sécurité et le Ministère marocain de l'Industrie et des Nouvelles Technologies ont conclu un Mémorandum d'entente sur la coopération dans le domaine des TIC. De plus, des projets de coopération au développement menés par le gouvernement coréen au Maroc sont également activement en cours", a-t-il indiqué, notant que le projet de renforcement des capacités e-gouvernement est un exemple symbolique de cette coopération. "La plupart des projets de coopération au développement mené par la Corée au Maroc concernent le système informatique, comme l'établissement du Centre d'alerte et de gestion des incidents informatiques, du Centre de développement logiciel de l'Université Al Akhawayn, du Centre maroco-coréen de formation en TIC pour l'éducation", a-t-il poursuivi.

S'agissant des expériences coréennes en matière de développement économique et d'industrialisation, devenues l'objet d'une attention toute particulière dans de nombreux pays, le premier ministre coréen a affirmé la volonté de son pays de partager ces expériences avec le Maroc, "son partenaire traditionnel", précisant que le gouvernement coréen mène en ce sens, des projets de coopération technique adaptés au Maroc en matière de développement humain, d'administration publique, de l'industrie et des énergies.

"A part ces projets de coopération, le gouvernement coréen organise des programmes de formation en invitant les fonctionnaires marocains en Corée pour partager avec eux ses expériences en matière d'e-gouvernement, du développement urbain ainsi qu'en matière de gestion des ressources en eau", a-t-il ajouté.

Concernant la question du Sahara, le premier-ministre sud-coréen a souligné qu'il s'agit du "plus important enjeu au Maroc autour duquel tous les citoyens sont solidairement unis, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi", appelant les parties concernées à adopter une démarche basée sur le dialogue et la consultation pour "trouver une solution mutuellement acceptable dans les meilleurs délais, et créer des conditions favorables pour la stabilité et le développement de la région sahélo-saharienne".

Le premier ministre sud-coréen effectue une visite officielle au Maroc du 24 au 26 novembre, à la tête d'une délégation de hauts responsables.

Agé de 70 ans M. Chung Hong-won a pris ses fonctions comme Premier ministre de la République de Corée en février 2013, après une carrière de 30 ans dans le secteur judiciaire où il a notamment servi en tant que procureur de renom et président de l'Institut de recherche et de formation judiciaires.
Mardi 25 Novembre 2014 - 12:01





Nouveau commentaire :
Twitter