Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La "Caravane de la Paix" réitère à Madrid son soutien au projet d'autonomie au Sahara


Dimanche 13 Juin 2010 modifié le Dimanche 13 Juin 2010 - 13:56

La "Caravane de la Paix", devant relier Bruxelles à Lagouira, a réitéré, samedi à Madrid, son soutien au projet d'autonomie au Sahara comme "une solution réaliste" à même de mettre fin au conflit artificiel autour de la marocanité du Sahara




La "Caravane de la Paix" réitère à Madrid son soutien au projet d'autonomie au Sahara
Organisée à l'initiative de l'Association sahraouie pour la solidarité du projet d'autonomie, basée à Nancy en France, cette caravane a pour objectif de sensibiliser l'opinion publique européenne sur le bien-fondé et la pertinence du projet marocain d'autonomie.

Lors d'un rassemblement à l'avenue Mendez Alvaro à Madrid, les 350 participants à cette caravane, un chiffre qui renvoie au nombre des participants à la Marche Verte (350.000), ont exprimé leur soutien au plan d'autonomie des provinces du sud, proposé par le Maroc comme une "solution unique" au différend sur la Sahara.

Brandissant des portraits de SM le Roi Mohammed VI et le drapeau national, ils ont réaffirmé leur constante et inconditionnelle mobilisation derrière SM le Roi pour défendre la cause nationale et l'intégrité territoriale du Maroc.

A cette occasion, ils ont dénoncé le calvaire des populations séquestrées dans les camps de Tindouf en Algérie, appelant à une intervention "urgente" de la Communauté internationale pour mettre un terme au drame des familles détenus contre leur gré dans ces camps de la honte.

Dans ce sens, le coordonnateur de la "Caravane de la Paix", Lahsen Benhammou, a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que cette initiative vise à sensibiliser l'opinion publique internationale sur la pertinence du plan marocain d'autonomie, qui jouit du soutien de la communauté internationale, ajoutant que les participants à cette caravane viennent de plusieurs pays européens réitérer leur soutien au plan d'autonomie, comme la solution unique et viable au conflit du Sahara.

De son cô te, Bachri Aziar, porte parole de l'Association sahraouie pour la solidarité du projet d'autonomie, a souligné que cette caravane vise également à jeter la lumière sur la situation déplorable où vivent les séquestrés dans les camps de Tindouf et lancer "un appel pour mettre fin au calvaire de nos frères", qui subissent les pires formes de violation des droits de l'homme.

Le premier vice-président de l'Association, Mohamed Fakherdine, a dénoncé, pour sa part, l'entêtement de l'Algérie et du polisario et leur position figée et désuète à l'égard de ce conflit artificiel.

Pour sa part, Zahra Hidara, présidente de l'Association sahraouie pour la solidarité du projet d'autonomie, a déclaré que les Marocains d'Europe, en participant à cette caravane, expriment leur mobilisation constante derrière SM le Roi pour défendre la cause nationale, précisant que plusieurs nationalités se sont jointes à la Caravane de la paix, notamment des Européens, des Algériens, des Tunisiens et des Palestiniens.

Dans ce cadre, l'algérienne Fadela Adala a souligné que le progrès et la prospérité des pays du Maghreb passent nécessairement par le règlement de la question du Sahara.

De son coté, la ressortissante tunisienne Chadia Marbahi a dénoncé la situation dramatique des populations séquestrées dans les camps de Tindouf, exprimant sa fierté de représenter son pays à la caravane de la paix au cô té de sa mère.

La militante associative à Bruxelles, Karima Dariya, a indiqué, pour sa part, que les participants à cette initiative saluent hautement les efforts déployés par le Maroc pour trouver une solution à la question du Sahara.

Organisée sous le thème "Oui à l'autonomie du Sahara", la Caravane de la paix est formée de plusieurs autocars transportant 350 marocains établis dans plusieurs pays européens.

Après Bruxelles, Paris, Lyon, Marseille, Barcelone et Madrid, la Caravane devrait poursuivre son chemin vers Lagouira (28 juin) en passant par Algésiras, Tanger, Rabat, Marrakech, Agadir, Guelmim, TanTan, Tarfaya, Laâyoune, Boujdour et Dakhla.

Dimanche 13 Juin 2010 - 13:48

Source MAP




Nouveau commentaire :
Twitter