Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




La Californie mise sur une réduction de 50 % de la consommation d'énergie d'ici 2030


Mardi 6 Janvier 2015 modifié le Mardi 6 Janvier 2015 - 23:23

La Californie, qui avait fixé des objectifs ambitieux en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d'augmentation de la production d'énergies renouvelables d'ici 2020, place désormais la barre plus haut en visant de réduire la consommation d'énergie de 50 % au cours des 15 prochaines années.




La Californie, qui avait fixé des objectifs ambitieux en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d'augmentation de la production d'énergies renouvelables d'ici 2020, place désormais la barre plus haut en visant de réduire la consommation d'énergie de 50 % au cours des 15 prochaines années.

L'Etat ambitionne, en outre, de générer 50 % de l'électricité à partir de sources d'énergie renouvelable d'ici 2030, un objectif plus ambitieux que le tiers qu'il s'est fixé pour la date butoir de 2020.

Les législateurs de l'Etat le plus peuplé des Etats-Unis avaient tenu, le mois dernier, des discussions visant à élargir les programmes en place et fixer de nouveaux objectifs, soutenant que la Californie doit désormais envisager 2030, 2050 et au-delà.

Selon les législateurs, les plans envisagés devraient fixer des limites plus strictes sur les polluants et rendre le transport de l'eau moins consommateur d'énergie.

Les autorités font valoir que les programmes environnementaux de la Californie ont contribué à créer des emplois et à stimuler l'investissement dans les technologies propres.

Ces objectifs ont, cependant, suscité l'opposition de certains républicains qui arguent qu'ils risquent de compromettre le climat des affaires en Californie en imposant de nouvelles réglementations et potentiellement de nouvelles taxes.

La Californie est pionnière dans la lutte contre le réchauffement climatique. Elle avait adopté, en septembre 2006, la loi sur les solutions à mettre en œuvre pour contrer ce fléau, entrée en vigueur en janvier 2011.

Le texte vise, conformément aux objectifs de Kyoto, à réduire les émissions de gaz à effet de serre, dont le dioxyde de carbone, de 25 % environ d'ici 2020, soit leur niveau de 1990. Il s'agit de l'objectif le plus ambitieux fixé par un Etat américain.

De plus, la Californie et quatre autres Etats de l'Ouest américain ont adopté, en février 2007, une initiative régionale sur la question climatique, visant à intensifier la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre dans tous les secteurs.
Mardi 6 Janvier 2015 - 22:36





Nouveau commentaire :
Twitter