Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





La CNCD-Barakat annonce une charte pour le changement et l'édification d'une démocratie réelle en Algérie


Lundi 14 Mars 2011 modifié le Lundi 14 Mars 2011 - 16:20




La CNCD-Barakat annonce une charte pour le changement et l'édification d'une démocratie réelle en Algérie
La Coordination Nationale pour le Changement et la Démocratie (CNCD-société civile) en Algérie a changé de nom pour devenir CNCD-Barakat avec une charte pour le changement politique et l'édification d'une démocratie réelle en Algérie.

La CNCD-Barakat qui regroupe des syndicats, des associations et mouvements de la société civile, s'est engagée à lutter pacifiquement pour "pour la fin du régime politique actuel et l'édification d'une démocratie réelle, d'un pouvoir civil et d'un Etat de droit garantissant effectivement les droits de la personne humaine", lit-on dans cette charte publiée par la Ligue algérienne de défense des droits de l'Homme (LADDH), membre fondateur de cette coordination.

Les membres de cette coordination affirment leur volonté à "militer pour la concrétisation du respect de toutes les libertés politiques, syndicales et associatives et pour l'égalité juridique effective entre les femmes et les hommes et lutter pour l'abrogation de toutes les lois scélérates" en Algérie.

Ils vont également oeuvrer "pour la consolidation de l'unité nationale dans le respect de la pluralité, de la diversité et des différences" et "lutter contre la marginalisation de la jeunesse et contribuer à bâtir de véritables perspectives d'avenir en Algérie".

La CNCD qui plaide pour "la structuration démocratique et autonome de la société et à la promotion du dialogue, du débat démocratique et de la culture de la non violence ", souligne la nécessité de "reconnaître la volonté populaire exprimée à travers des élections libres et transparentes comme seule source de la légitimité politique, la nécessité de l'alternance au pouvoir et le respect des droits de la minorité électorale".

Selon les termes de cette charte, la CNCD s'engage aussi à "lutter contre l'impunité en matière de violations des droits de la personne humaine et agir pour une véritable réconciliation nationale fondée sur l'établissement de la vérité et de la justice et la préservation des droits de toutes les victimes".




Lundi 14 Mars 2011 - 13:17

Atlasinfo avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter