Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L’usine Renault Tanger la plus propre au monde


Samedi 26 Juin 2010 modifié le Dimanche 27 Juin 2010 - 00:47

L’usine Renault Tanger (Maroc) vient de consacrer un budget de 40 millions d’euros, pour faire d’elle la première dans le monde automobile respectant entièrement l’environnement.




L’usine Renault Tanger la plus propre au monde
Zéro carbone, pas de rejet d’eaux usées d’origine industrielle et aucun impact sur le prix de commercialisation des véhicules Logan-Dacia. Ces caractéristiques placent incontestablement l’usine Renault de Tanger, à la tête des usines automobiles les plus propres au monde. ‘’Ce sera la première usine automobile au monde avec zéro carbone et zéro rejet industriel’’, lit-on dans un communiqué du Groupe Renault Maroc qui attribue cette performance à l’engagement irrévocable du Maroc sur la voie du développement durable.

40 millions d’euros, dont 27 millions (295 millions de dirhams) ont été alloués à la première tranche des travaux. Le groupe supportera une grande partie de ces investissements, alors que le reste sera subventionné par le ministère marocain de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement à travers un fonds de soutien aux mécanismes de développement propre. Ce projet d’envergure a été rendu possible grâce au partenariat entre le constructeur automobile et Veolia Environnement.

Ainsi, les émissions de carbone de l’usine seront réduites de 98,1%, ce qui permettra d’éviter l’émission de près de 135.000 tonnes de CO2 par an grâce à l’optimisation des consommations d’énergie et l’utilisation des énergies renouvelables. Les quelques tonnes restantes seront compensées soit par l’achat de crédit carbone, soit par la production d’énergie renouvelable in situ.

L’usine Renault de Tanger, dont la capacité de production annuelle atteindra à terme 400.000 véhicules/an, ne rejettera pas d’eaux usées d’origine industrielle dans le milieu naturel. En plus de cela, le prélèvement des ressources en eau pour les process industriels sera réduit de 70%. Et les besoins en énergie thermique de l’usine de Tanger seront réduits de 35% par rapport à une usine équivalente en capacité de production.

Des technologies de pointe conçues par la société française Veolia, en rupture avec les méthodes traditionnelles, seront utilisées pour recycler intégralement les effluents industriels. Pas d’impact environnemental, pas d’impact sur les prix des véhicules. L’effort consenti en matière d’impact environnemental se traduira par un surcoût de 2 euros par voiture», conclut le communiqué.



Atlasinfo

Samedi 26 Juin 2010 - 19:54





Nouveau commentaire :
Twitter