Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'ouverture des frontières offre "une opportunité historique" pour l'édification maghrébine (Marzouki)


Vendredi 10 Février 2012 modifié le Vendredi 10 Février 2012 - 19:36




L'ouverture des frontières offre "une opportunité historique" pour l'édification maghrébine (Marzouki)
L'ouverture des frontières dans l'espace maghrébin offre "une opportunité historique" pour édifier une union maghrébine forte, a affirmé jeudi le président tunisien, Mohamed Moncef Marzouki, qui a visité le Maroc dans le cadre d'une tournée dans la région.

Invité de l'émission "Likaâ Khass" diffusée sur la première chaîne de la télévision nationale, le président Marzouki a estimé que l'avenir de l'Union maghrébine "exige d'urgence l'établissement d'un espace maghrébin ouvert pour surmonter les difficultés économiques et politiques conjoncturelles".

Une telle ouverture, a-t-il dit, permettrait au citoyen maghrébin, comme l'affirment moult études économiques, de tirer avantage d'une hausse appréciable du PIB estimée à 2 %.

M. Moncef Marzouki a appelé, dans ce contexte, à l'établissement d'un "système maghrébin fédéral" de sorte à assurer aux pays de la région une forte présence, en tant que puissance économique, sur la scène internationale, dans un cadre qui préserve la souveraineté de chacun des Etats membres.

Il est nécessaire aujourd'hui d'aller de l'avant dans le processus d'édification de l'Union du Maghreb arabe "sans faire du règlement de la question du Sahara une condition sine qua none", a insisté le chef de l'Etat tunisien.

A cet égard, M. Moncef Marzouki s'est dit convaincu que l'ouverture de l'espace maghrébin et la normalisation des relations maroco-algériennes sont "à même, sans nul doute, de favoriser une solution pacifique et honorable pour toutes les parties au conflit".

M. Merzouki a en outre mis accent sur la nécessité de développer les relations économiques, culturelles et sociales avec les pays du nord et du sud, soulignant que l'Union maghrébine a une opportunité historique pour s'ouvrir sur l'espace européen à travers les échanges commerciaux avec l'UE qui a besoin d'un ensemble maghrébin.

Abordant le volet africain, le président tunisien a souligné, d'autre part, "qu'on ne peut pas travailler, dans de bonnes conditions, en l'absence du Maroc", mettant en exergue à ce propos la décision du dernier sommet de l'Union africaine relative à l'ouverture en 2017 de son espace continental au libre échange. Il a également émis le souhait que le Maroc retrouve, dans un proche avenir, le statut qui lui échoit au sein de l'Union africaine.

Au sujet des évènements que connaissent certains pays arabes, le président Merzouki a appelé les peuples de ces pays à trouver leur voie dans une véritable démocratie fondée sur le pluralisme et le respect des droits de l'Homme, en estimant que la "révolution arabe a inauguré un nouveau processus dans l'histoire de l'humanité et pas seulement dans l'histoire de la région arabe". "Dans cette réappropriation de l'histoire par la nation arabe, l'Union maghrébine sera le premier pas", a-t-il dit.
Vendredi 10 Février 2012 - 14:00

Atlasinfo avec MAP





1.Posté par liane sorya le 13/02/2012 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui pour l'union du maghreb,merci au président tunisien d'apporter cet air nouveau!

Nouveau commentaire :
Twitter