Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








L'opérateur Orange "ne s'alignera jamais" sur les prix de Free (PDG)


Dimanche 22 Janvier 2012 modifié le Dimanche 22 Janvier 2012 - 13:02

Orange ne rentrera pas dans la course aux prix lancée par Free Mobile, annonce Stéphane Richard, PDG de France Télécom, dans le Journal du Dimanche. Le risque selon lui? "Que tous les opérateurs deviennent low cost".




L'opérateur Orange "ne s'alignera jamais" sur les prix de Free (PDG)
Après la démonstration très "Steve Jobsienne" de Xavier Niel lors de la présentation de l'offre Free Mobile le 10 janvier (Lire : Free : un forfait unique à 19,99 euros ), le PDG de France Télécom se lance lui aussi dans la bataille des mots. "Personne ne sort gagnant de ce show indigne qui a noyé les Français dans une désinformation que je regrette. Cela a provoqué dans nos boutiques une vague de comportements agressifs et d'incivilités", souligne Stéphane Richard dans un entretien accordé au Journal du Dimanche. "Je n'ai l'habitude d'insulter ni les clients, ni les concurrents, même pour faire du buzz", a-t-il ajouté en référence au terme "pigeons" employé par Xavier Niel pour désigner les clients des opérateurs dits "historiques".

Il reproche surtout au patron de Free "de laisser entendre n'importe que n'importe qui peut lancer une offre". Stéphane Richard rappelle qu'une offre mobile "nécessite beaucoup d'investissements, de compétences. Nos amis de Free ne vont pas tarder à s'en rendre compte". Principal point de désaccord? Les prix pratiqués par Free. "Le vrai risque serait que tous les opérateurs deviennent low cost", synonyme pour Stéphane Richard de "moins d'investissements, moins de services, moins d'emplois".

Il estime qu'un "réseau de téléphonie ne se limite pas à des prix alléchants", précisant qu'"on peut toujours faire moins cher, mais c'est souvent moins bien". C'est pourquoi il affirme qu'Orange "ne s'alignera jamais sur les prix de Free" car il offre "la sécurité, la fiabilité, des innovations". Face à l'arrivée de Free Mobile et de son forfait illimité à 19,90 euros par mois, seuls les tarifs de l'offre low cost d'Orange, baptisée Sosh, avait été réajustés. Prochain défi pour l'offre mobile de France Télécom : l'arrivée du 4G, que l'opérateur historique proposera "dans quelques mois". "Nous ne sommes qu'au début du match", avance-t-il. Et bien, que le meilleur gagne.

Dimanche 22 Janvier 2012 - 12:57





Nouveau commentaire :
Twitter