Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'inquiétante progression du tabagisme chez les jeunes


Jeudi 13 Mai 2010 modifié le Jeudi 13 Mai 2010 - 21:34

La consommation de tabac a plus que doublé chez les collégiens parisiens entre 2007 et 2010, selon l'enquête annuelle menée par l'association Paris sans tabac auprès d'environ 3.500 élèves de 12 à 19 ans, soit 2 % de la population concernée (mais cet échantillon n'est pas représentatif de la population nationale).




Plus un jeune fume tôt, plus il risque de devenir dépendant © Lou Cypher/Corbis
Plus un jeune fume tôt, plus il risque de devenir dépendant © Lou Cypher/Corbis
L'association estime que cette "reprise explosive de la consommation" de tabac chez les jeunes marque l'échec du deuxième plan cancer et accuse le gouvernement de mener depuis 2008 une politique "pro-tabac" en baissant notamment les subventions des actions de lutte contre le tabagisme.

En pratique, après l'importante chute du taux de fumeurs constatée chez les élèves parisiens lors du premier plan cancer 2003-2004, les derniers résultats indiquent une hausse du taux de fumeurs depuis 2007, de 3,1 % chez les 16-19 ans et de 2,9 % chez les 12-15 ans en chiffres absolus. Ceci correspond à une augmentation relative de 15 % chez les lycéens et à 144 % chez les collégiens ! Cette année, plus de 24 % des lycéens interrogés sont des fumeurs quotidiens, contre 22 % en 2009 et 21 % en 2008 et 2007. 4,9 % des collégiens sont des fumeurs réguliers en 2010, contre 3 % en 2008 et 2009 et 2 % en 2007. En trois ans, la consommation de tabac a augmenté principalement chez les filles avec une augmentation en chiffres absolus de 5,5 % chez celles de 16-19 ans et de 3,3 % chez celles de 12-15 ans, ce qui correspond à une augmentation relative de 28 % chez les 16-19 ans et à une hausse de 170 % chez les plus jeunes.

Dans un communiqué de presse, Alliance contre le tabac , qui regroupe plus d'une trentaine d'associations de lutte contre le tabac, indique que les jeunes Français sont désormais les plus gros fumeurs d'Europe. Elle déplore "le manque d'engagement politique et la pression de l'industrie du tabac et des buralistes qui ne permettent plus d'infléchir la consommation de tabac". Quant au Comité national contre le tabagisme , il juge cette hausse "extrêmement préoccupante" et il regrette que la lutte contre le tabagisme ne soit plus considérée comme "une priorité continue de santé publique". Car tous les spécialistes soulignent que plus un fumeur commence tôt, plus il aura de risque d'être dépendant...


Jeudi 13 Mai 2010 - 21:30

Le Point, publié le 11 mai




Nouveau commentaire :
Twitter