Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L'initiative marocaine d'autonomie est l'unique solution pour le règlement du conflit du Sahara (Fassi Fihri)


Mardi 15 Février 2011 modifié le Mardi 15 Février 2011 - 09:08

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Taïb Fassi Fihri, a affirmé que l'initiative marocaine d'autonomie dans les provinces du Sud constitue l'unique solution pour le règlement du conflit artificiel autour du Sahara.




Taïb Fassi Fihri
Taïb Fassi Fihri
L'initiative marocaine d'autonomie dans les provinces du Sud est l'unique solution pour parvenir à un règlement définitif du conflit artificiel autour du Sahara marocain, a affirmé, M. Fassi Fihri, lors d'une émission spéciale sur «Les relations extérieures du Maroc: Acquis et défis», diffusée lundi soir par la chaîne de télévision Al Oula.

Cette proposition, a-t-il expliqué, constitue «la meilleure réponse démocratique», et fournit toutes les garanties politiques, économiques, sécuritaires et culturelles, soulignant la capacité du Maroc à mettre en oeuvre cette initiative, surtout que le Royaume est à la veille de l'entame de l'expérience de la régionalisation avancée.

Il a relevé que cette initiative, élaborée en concertation avec les chioukhs des tribus sahraouies et les forces politiques, a été favorablement accueillie par le Conseil de sécurité, en raison de sa conformité avec la légalité internationale, ainsi qu'avec les appels du Conseil, de l'Assemblée générale de l'ONU et d'autres organisations, à trouver une autre solution à ce conflit, outre que celle de l'option du référendum considéré comme étant obsolète.

Il a fait remarquer que l'Algérie et le polisario optent pour le statut-quo et cherchent à créer la brouille autour de la position marocaine à travers un plan tendancieux visant à instrumentaliser la question des droits de l'Homme dans les provinces du Sud, comme en témoigne la compagne médiatique orchestrée par les ennemis de l'intégrité territoriale du Royaume sur l'opération de démantèlement du camp Gdim Izik à Laâyoune.

M. Fassi Fihri a relevé que le polisario et l'Algérie ont intérêt à maintenir le statut-quo, soutenant que cette connivence sert aussi l'organisation terroriste d'Al Qaida au Maghreb islamique, qui profite aussi de la situation qui prévaut actuellement dans la région.

Le ministre a réitéré l'appel au respect du droit des séquestrés marocains dans les camps de Tindouf à la libre circulation et à la liberté d'exprimer leurs opinions, exhortant par la même occasion Alger à «s'orienter vers l'avenir».



Mardi 15 Février 2011 - 08:18

Atlasinfo avec MAP





1.Posté par lilou le 16/02/2011 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL YA AUCUNE AUTRE SOLUTION QUE L'INITIATIVE MAROCAINE D AUTONOMIE . LE MONDE ENTIER ET D ACCORD AVEC LE MAROC. DE L ONU AINSI QUE L EUROPE? LES ETATS UNIS ETC... SONT FAVORABLE A CETTE PROPOSITION.

Nouveau commentaire :
Twitter