Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L’indigne Appel des MRE à l’indignation


Vendredi 17 Mai 2013 modifié le Vendredi 17 Mai 2013 - 13:35




L’indigne Appel des MRE à l’indignation
Il y a des coups tordus, des « pièges à cons » et des « pièges à rats », qui ne disent pas leur nom, mais qui font mal et provoquent des dégâts. L’Appel à l’indignation lancé à l’adresse des MRE et contre leur Ministre, fait partie de cette gamme de « coups tordus » dont les méfaits sont incalculables. Il est, à ce titre, indigne et condamnable.

C’est inévitable. Il y a du bon, du sincère et même du nauséabond et du débile dans ce qui est fait, dit ou déclaré au nom et au sujet des MRE. C’est légitime et c’est honorable lorsqu’il s’agit de défendre leurs droits constitutionnels. C’est noble lorsqu’il est question de promouvoir leurs droits cultuels, culturels et économiques et de dénoncer les abus dont ils sont victimes. En revanche, s’il s’agit de les impliquer dans des luttes intestines, de surfer sur leurs difficultés pour atteindre des buts inavoués, si l’objectif visé est de lancer une campagne partisane pour promouvoir telle formation politique ou tel individu, c’est imprudent, c’est risqué et c’est indigne de ceux qui se prêtent à ce type de manœuvre.

Les « coups tordus » sont tellement vicieux qu’ils se donnent souvent pour couverture des causes nobles. L’Appel à l’indignation lancé aux MRE, contre le Ministre chargé de leurs affaires, est tellement décalé et confus qu’il a surpris et choqué plus d’un MRE. Enveloppé dans l’idée de « bien faire » il fait du « dégager » le Ministre son seul but. En se donnant comme point d’appui l’une des valeurs (la dignité) suprêmes du « printemps arabe » et un slogan (dégage), devenu le cri de colère des révoltés de la place Tahrir, cet Appel a atteint, dans l’échelle du ridicule, des niveaux élevés.

N’est pas Stéphane Hessel qui veut.

Aujourd’hui, plus que jamais, la communauté MRE doit resserrer ses rangs, mobiliser ses compétences et ses ressources pour que ses droits civiques voient le jour rapidement. Elle doit œuvrer pour que ses intérêts économiques et ses droits culturels soient préservés dans les pays d’accueil. Dans une conjoncture politique nationale difficile, comme celle que nous vivons en ce moment, et dans un moment délicat où les intérêts nationaux du pays les plus stratégiques sont menacés, cette communauté doit faire preuve de vigilance et éviter de s’embourber dans des faux combats et ainsi faire le jeu de ceux qui n’ont cure de ses problèmes.

Vendredi 17 Mai 2013 - 13:29

Mohammed Mraizika (Chercheur en Sciences Sociales).