Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L’expérience du Maroc en matière de formation des Imams intéresse la Grande Bretagne (Cameron)


Samedi 21 Novembre 2015 modifié le Dimanche 22 Novembre 2015 - 09:43




Le Royaume-Uni peut bénéficier de l'expérience du Maroc en matière de formation des imams, a affirmé le premier ministre David Cameron au Parlement britannique.

S’exprimant en réponse à une question du député Conservateur Andrew Murrison qui a souligné le leadership du Maroc en matière de lutte contre l'extrémisme religieux et de formation des imams selon les percepts d'un Islam modéré, David Cameron a déclaré que son pays peut tirer profit de l'expérience du Maroc dans ce domaine.

"Nous pouvons bénéficier de l'expérience du Maroc", a précisé le chef du gouvernement britannique lors des débats au Parlement sur les résultats du sommet du G20 organisé en Turquie après les attentats de Paris qui ont fait 130 morts et plus de 500 blessés.

Dans sa question, le député Murrison a émis le souhait de voir la Grande-Bretagne emboîter le pas de la France qui a signé un accord de coopération avec le Maroc pour la formation des imams français au Royaume selon le rite malékite qui prône l'Islam de la modération et du juste milieu.

Plusieurs pays africains et arabes ont également sollicité le Maroc pour la formation de leurs imams aux valeurs de tolérance pour contrecarrer l'extrémisme et l'idéologie obscurantiste.

Pour répondre à une demande croissante des pays amis désirant bénéficier de l'expérience marocaine à cet égard, le Roi Mohammed VI avait inauguré, en mars dernier, un centre dédié à la formation des imams, un projet pilote qui consacre le rayonnement religieux du royaume et son attachement aux préceptes fondamentaux de l'Islam.

Baptisée "Institut Mohammed VI de formation des imams prédicateurs et des prédicatrices", cette nouvelle structure est destinée à accueillir des imams marocains et d'autres originaires de pays arabes, africains et européens.

Sa réalisation s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d'une stratégie intégrée visant à inculquer aux nouvelles générations de prédicatrices, d'imams et de prédicateurs les valeurs de l'Islam du juste milieu, meilleur rempart contre les extrémistes et la radicalisation islamiste.

Samedi 21 Novembre 2015 - 14:42





Nouveau commentaire :
Twitter