Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'examen de l'extradition du chef de protocole de Kadhafi renvoyé au 19 janvier


Vendredi 24 Décembre 2010 modifié le Vendredi 24 Décembre 2010 - 11:47




Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi avec Nouri El-Mismari,
Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi avec Nouri El-Mismari,
L'examen de la demande d'extradition par la Libye du chef du protocole du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, Nouri El-Mismari, a été renvoyé jeudi au 19 janvier par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Versailles.

L'audience a été repoussée à la demande de l'avocat de M. El-Mismari, Me Frédéric Landon, afin de préparer sa défense. Le dignitaire libyen, qui comparaissait libre jeudi, s'est opposé à son extradition.

Soupçonné par Tripoli de "détournements de fonds publics" à hauteur de sept millions d'euros, M. El-Mismari a déclaré devant la chambre être "innocent".

"Les faits sont totalement contestés et il n'y a pas le moindre commencement d'une preuve", a dit à l'AFP Me Landon, ajoutant que cette procédure devait être "une erreur des autorités libyennes".

Le sexagénaire avait plaidé le 15 décembre, lors de l'examen de sa demande de remise en liberté, que "le protocole ne gère pas de fonds publics car le budget du protocole relève du ministère des Finances".

Interpellé le 29 novembre dans les Hauts-de-Seine puis placé sous écrou extraditionnel, M. El-Mismari a été libéré le 15 décembre après une décision "historique", selon son avocat, la chambre de l'instruction ayant appuyé sa décision sur le manque d'indépendance du parquet français dénoncé par le droit européen.

Dans cette procédure d'extradition, la chambre de l'instruction est chargée de rendre un avis. S'il est favorable, la demande d'extradition fait l'objet d'un rapport du Garde des Sceaux, puis d'un décret du Premier ministre. Dans le cas contraire, la procédure cesse.


Vendredi 24 Décembre 2010 - 11:44





Nouveau commentaire :
Twitter