Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L'ex-maire (PS) d'Hénin-Beaumont devant la justice


Samedi 25 Mai 2013 modifié le Samedi 25 Mai 2013 - 20:00




Gérard Dalongeville
Gérard Dalongeville
L'ancien maire d'Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, Gérard Dalongeville, comparaît à partir de lundi devant le tribunal correctionnel de Béthune dans une affaire de fausses factures présumées, pour laquelle l'ex-élu a fait citer à témoigner le président François Hollande. Âgé de 42 ans, maire de 2001 à 2009, un temps sous l'étiquette socialiste, Gérard Dalongeville est renvoyé pour "détournement de fonds publics", "faux et usage de faux", "favoritisme" et "corruption", des faits qu'il conteste.

Après les affaires Cahuzac, Andrieux, Guérini et Kucheida, c'est un autre dossier qui embarrasse le PS, d'autant que M. Dalongeville lui-même a dénoncé publiquement un "financement occulte" dans le Pas-de-Calais, et appelé M. Hollande à témoigner à la barre, en tant qu'ancien premier secrétaire du parti à l'époque des faits, estimant qu'il ne pouvait pas "ne pas savoir". La justice soupçonne Gérard Dalongeville d'avoir mis en place - avec son ancien premier adjoint chargé des finances de 2001 à 2008, Claude Chopin, et un homme d'affaires, Guy Mollet, également renvoyés - un système de fausses factures entre 2006 et avril 2009, au bénéfice de sociétés qui n'ont jamais honoré les prestations correspondantes. Leur montant pourrait atteindre quatre millions d'euros. Il encourt 10 ans de prison. Le procès doit durer jusqu'au 14 juin.
Samedi 25 Mai 2013 - 11:03

Avec JDD




Nouveau commentaire :
Twitter