Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'eurodéputé Gilles Pargneaux salue l'action du Maroc pour le règlement du conflit Sahara et la sécurisation de la région


Jeudi 13 Janvier 2011 modifié le Jeudi 13 Janvier 2011 - 23:34




L'eurodéputé Gilles Pargneaux salue l'action du Maroc pour le règlement du conflit Sahara et la sécurisation de la région
Le député européen, M. Gilles Pargneaux a salué, jeudi à Bruxelles, la volonté et l'action du Maroc pour trouver une solution à la question du Sahara et sécuriser la région contre les phénomènes du terrorisme et du trafic de stupéfiants qui menacent aussi l'Union européenne.

Animant une conférence de presse, à l'issue de la visite à Bruxelles d'une délégation parlementaire marocaine conduite par M. Mohamed Cheikh Biadillah, Président de la Chambre des Conseillers, M. Pargneaux a également relevé que le plan d'autonomie du Sahara proposé par le Royaume est "crédible"' et est de nature à "réconcilier et sécuriser la région telle que nous la souhaitons, nous les parlementaires européens''.

La présence de la délégation marocaine à Bruxelles et les multiples rencontres qu'elle a eues avec les différentes sensibilités politiques au Parlement européen "dénote la bonne volonté du Maroc pour régler ce conflit régional, sécuriser la région mais aussi renforcer la coopération et le dialogue avec l'Union européenne'', a souligné l'eurodéputé.

Il a, en outre, mis en garde contre la menace d'Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI) dont les ramifications s'étendent à la région du Sahara.

Pour M. Pargneaux, "les événements de Laâyoune n'étaient pas étrangers à cette tentative de déstabilisation de la région". D'où l'importance, a-t-il insisté, de mieux sécuriser le Sahara.

Après avoir salué le projet de régionalisation avancée, le député européen a appelé à accompagner le développement économique et les grands chantiers lancés par le Maroc.

De son côté, M. Biadillah a mis en relief le projet de régionalisation avancée et la perspective de transfert des compétences de l'Etat central vers les régions qui devra, tout en mettant en exergue les spécificités locales, renforcer la démocratie locale, régionale et nationale.

Pour le président de la Chambre des Conseillers, cette perspective permettra aux habitants du Sahara de gérer eux-mêmes les affaires de leur région dans le cadre d'un Maroc uni et prospère.

M. Biadillah a entamé mardi une visite de trois jours à Bruxelles à la tête d'une délégation composée de MM. Abderrahim Atmoune, vice-président de la Commission parlementaire mixte UE-Maroc, Ali Salem Chagaf, président de la Commission des Affaires étrangères, des Frontières, des Zones occupées et de la Défense nationale à la Chambre des Conseillers, et de Mme Zoubida Bouayad, présidente du groupe socialiste à la Chambre des Conseillers.

Jeudi 13 Janvier 2011 - 23:28

(Source MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter