Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L'épidémie d'Ebola devrait durer deux à quatre mois, selon l'OMS


Mercredi 9 Avril 2014 modifié le Mercredi 9 Avril 2014 - 16:12

L'épidémie du virus Ebola en Afrique de l'Ouest devrait durer de deux à quatre mois, a indiqué l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui fait état de 111 cas d'infection mortels jusqu'à ce jour.




"Nous nous attendons complètement à lutter contre cette épidémie au cours des deux, trois ou quatre prochains mois avant de juger qu'elle est derrière nous", a indiqué le sous-directeur général de l'OMS, Keiji Fukuda lors d'un point de presse mardi à Genève.

L'organisation ne recommande toujours aucune restriction sur les voyages à destination de la Guinée où sont apparus les premiers cas de la maladie.

Jusqu'ici, elle a recensé dans ce pays 157 cas suspects ou confirmés, dont 101 mortels, alors que l'organisation a recensé au Liberia voisin 21 cas suspects ou confirmés, dont 10 mortels.

Selon l'OMS, la fièvre Ebola a fait au total 111 morts dans les pays touchés par cette épidémie hautement contagieuse qui lance un défi majeur pour l'Afrique de l'ouest.

La propagation du virus à partir du sud de la Guinée vers la capitale Conakry et le pays voisin, le Liberia, est "particulièrement inquiétante", a estimé M. Fukuda.

Lundi, la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC) avait lancé un appel d'urgence pour venir en aide à plus de trois millions de personnes dans les communautés exposées à la fièvre Ebola en Guinée.

"Face à la propagation de l'épidémie meurtrière, nous travaillons à déployer de nouvelles équipes sur le terrain", a indiqué l'organisation humanitaire, affirmant avoir besoin de 1,45 million de dollars.

La fièvre Ebola a fait au total plus de 1.500 morts depuis l'apparition des premiers cas en 1976 en République démocratique du Congo. Il n'existe ni vaccin ni traitement pour cette maladie qui commence par de la fièvre, des maux de tête et des douleurs musculaires, avant de dégénérer en vomissements, diarrhées et saignements.

La maladie se transmet par contact direct avec le sang, les liquides biologiques ou les tissus des sujets infectés, qu'il s'agisse d'hommes ou d'animaux.
Mercredi 9 Avril 2014 - 13:11





Nouveau commentaire :
Twitter