Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L’enracinement des Musulmans en Europe, une réalité inéluctable


Mardi 30 Mars 2010 modifié le Vendredi 2 Avril 2010 - 08:29

Le président du Conseil de la Communauté des Marocains à l’Etranger Driss El Yazami a constaté que le processus d’enracinement des populations musulmanes est une réalité historique inéluctable qui fait progressivement de l’islam un fait européen.




L’enracinement des Musulmans en Europe, une réalité inéluctable
Ces populations, notamment les premières générations, sont confrontées à la nécessité de prendre en compte le pluralisme politique, religieux et culturel des sociétés européennes, a souligné à Strasbourg le président du CCME lors d’un colloque international sur l’islam en Europe.

Outre cette diversité propre aux sociétés européennes, les musulmans doivent en même temps prendre en compte leur propre pluralisme ainsi que leur statut social, selon Driss El Yazami pour qui ces populations sont enfin confrontées par le fait même de la vie en diaspora à des interrogations théologiques.

Pour ce qui des autorités publiques et des autres acteurs européens, explique Driss El Yazami, le défi est de penser une gestion démocratique afin de garantir une égalité de traitement entre les confessions historiques établies et les nouveaux cultes. L’autre défi à relever, éminemment politique, est la lutte contre les discriminations et la promotion sociale, économique et politique des populations musulmanes, devenues européennes à part entière, du moins sur le plan formel.

Le président du CCME explique que les Etats européens sont confrontées à une triple contrainte : la pression sécuritaire, la visibilité polémique de l’islam dans laquelle les médias jouent un rôle important et l’instrumentalisation politicienne de la question musulmane, devenue un marqueur récurrent des échéances électorales.

M. El Yazami a, par ailleurs, qualifié de rigoureux et d’ouverts les échanges intervenus lors de ces deux journées de travail, rappelant que les trois colloques internationaux organisés depuis un an ont au total rassemblé plus de 500 chercheurs, représentants des pouvoirs publics et responsables religieux en provenance du Maroc et de plus de dix pays d'Europe.

Plus d’une cinquantaine d’institutions religieuses ou académiques ont été associées à ces réflexions à travers lesquelles les participants ont tenté d’allier rigueur scientifique, proximité avec les acteurs de terrain et coopération avec les autorités publiques des pays européens.

Mardi 30 Mars 2010 - 21:09

(Strabourg) Leila Madani




Nouveau commentaire :
Twitter