Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L'émissaire de l'ONU en Libye, la formation d'un gouvernement d'union reportée


Dimanche 17 Janvier 2016 modifié le Dimanche 17 Janvier 2016 - 16:35

L'émissaire de l'ONU pour la Libye Martin Kobler était de nouveau dans ce pays dimanche pour y soutenir la création d'un gouvernement d'union nationale, dont l'annonce de la composition a été reportée de deux jours.




La formation de ce gouvernement d'union découle d'un accord signé en décembre sous l'égide de l'ONU par des membres des deux Parlements libyens rivaux mais aucune des chambres n'a formellement reconnu cet accord, qui peine à se matérialiser.

Selon ce texte, un conseil présidentiel, présidé par l'homme d'affaires tripolitain Fayez el-Sarraj, devait former ce gouvernement d'union nationale avant dimanche. D'après la page Facebook du gouvernement unitaire, cette échéance a été "repoussée de 48 heures".

"Je regrette la décision du conseil présidentiel de reporter la formation du gouvernement d'union nationale. La Libye ne peut plus attendre", a déclaré Martin Kobler sur son compte Twitter. "J'exhorte le conseil présidentiel à respecter cette nouvelle échéance et garantir la formation d'un gouvernement d'union au plus vite", a-t-il ajouté.

"La formation du gouvernement d'union nationale libyen est pressante pour faire face au terrorisme et sauver l'économie" du pays, a dit sur Twitter Peter Millet, l'ambassadeur du Royaume Uni en Libye.

La Libye est livrée à des groupes armés depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011 et deux autorités se disputent le pouvoir depuis près 18 mois.

Les Occidentaux poussent à la formation d'un gouvernement d'union nationale qui serait en mesure de stabiliser le pays et de demander leur aide pour lutter contre le groupe Etat islamique, qui renforce sa présence en Libye et y a notamment revendiqué au début du mois deux attentats meurtriers.

Dimanche en Libye, Martin Kobler a eu un entretien à huis clos avec le président du Parlement reconnu par la communauté internationale à Shahat dans l'est du pays, selon l'agence officielle Lana.

Avec Aguila Saleh, le chef de la mission des Nations unies pour la Libye (UNSMIL) a "évoqué les derniers développements relatifs au gouvernement d'union nationale", selon la même source.

Dimanche 17 Janvier 2016 - 16:31

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter