Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





L'église de Vierzon transformée en mosquée, un pétard médiatique mouillé


Vendredi 12 Octobre 2012 modifié le Vendredi 12 Octobre 2012 - 22:23

Réaction indignée du Front national, emballement médiatique et émoi des locaux : la possible transformation de l'église Saint-Éloi de Vierzon (Cher)
en mosquée est devenue un sujet brûlant en France. Mais l'information est un pétard mouillé.
L'association Salam de Vierzon, citée dans les médias comme candidate à la reprise et qui serait proche d'avoir réuni les fonds nécessaires, tombe des nues. "Nous avions ce projet de rachat, mais c'était en 2010. Aujourd'hui, l'association est dissoute et nous n'avons plus aucune existence légale", a dit à Reuters son président Abdelhamid Amezian.




Le père Alain Krauth dans l'église Saint-Éloi à Vierzon. Construite en 1955, elle est mise en vente pour 170.000 euros.
Le père Alain Krauth dans l'église Saint-Éloi à Vierzon. Construite en 1955, elle est mise en vente pour 170.000 euros.
Tout est parti d'un article publié le 9 octobre 2012 dans le quotidien régional Le Berry Républicain et titré "L'église Saint-Eloi, future mosquée ou salle d'obsèques civiles?".

L'auteur y relatait la mise en vente d'une des églises de Vierzon par le diocèse, précisant que, parmi les acquéreurs potentiels, se trouvait une association marocaine porteuse d'un projet de construction de mosquée.

De très nombreux médias français ont relayé l'information et la blogosphère s'est enflammée.

Une grande chaïne de télévision nationale y a consacré jeudi un reportage introduit par cette question : "Et si le clocher de l'église Saint-Eloi diffusait un jour le chant du muezzin?".

Dans un communiqué, le Front National indique que "la nation française" est imprégnée du catholicisme "dans ses paysages comme dans toutes les fibres de sa culture".

"Dans une France vraiment laïque, une église ne peut devenir une mosquée", a déclaré dans un communiqué Bertrand Dutheil de La Rochère, conseiller République et laïcité de Marine Le Pen.

Or, la seule information avérée est que le diocèse a bien mis en vente l'église avec l'accord des croyants locaux.

Le service de communication de l'archevêque de Bourges, Armand Maillard, a appelé vendredi au "respect" face à "certaines réactions excessives provoquées par l'annonce de cette vente".

"L'association diocésaine de Bourges attribuera la vente avec toute l'attention à son impact sur Vierzon", dit-il.

La rédaction du Berry Républicain s'étonne de l'emballement médiatique provoqué par son article.

"Sans doute les mots église et islam côte à côte ont-ils provoqué ce emballement", dit un de des membres.


Vendredi 12 Octobre 2012 - 18:51

Avec Reuters





1.Posté par Michelet le 20/10/2012 06:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
normal que cette possibilité suscite un ceratain émoi alors que dans les pays musulmans les chrétiens sont opprimés ou persécutés églises brûlées etc. sans trop de protestation de la part de la hiérarchie catholique les musulmans convertis doivent se cacher ( peine de mort)

Nouveau commentaire :
Twitter