Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




L'aventurier britannique Henry Worsley est mort lors de sa traversée en solo de l'Antarctique


Lundi 25 Janvier 2016 modifié le Lundi 25 Janvier 2016 - 22:04

L'aventurier britannique Henry Worsley est mort dimanche, alors qu'il était en passe de boucler une traversée historique en solo de l'Antarctique, ont annoncé lundi les médias anglais.




Cet ancien militaire de 55 ans se trouvait à seulement 48 kilomètres de l'arrivée, mais il a été forcé d'abandonner au 71è jour de son expédition. Il souffrait d'épuisement et de déshydratation.

"C'est avec une grande tristesse que je dois vous annoncer que mon mari, Henry Worsley, est mort en dépit de tous les efforts des équipes médicales de la clinique Magallanes de Punta Arenas, au Chili", a précisé sa femme Joanna dans un communiqué, cité par les chaines de télévision britanniques.

Père de deux enfants, l'explorateur britannique avait parcouru environ 1.600 km à travers l'Antarctique et espérait réaliser la première traversée du continent le plus froid du monde seul et sans assistance.

Le prince William, parrain de l'expédition, a déploré la perte d'un "ami qui restera une source d'inspiration pour nous tous". "C'était un homme qui a fait montre d'un grand courage et d'une grande détermination", a-t-il précisé dans un communiqué.
Lundi 25 Janvier 2016 - 22:03





Nouveau commentaire :
Twitter